Vous êtes ici

Quartz ou granit? Mon coeur balance!

Quartz ou granit? Mon coeur balance!
© Photo: Courtoisie Granit Plus
|

Lorsqu'on privilégie la pierre pour un comptoir de cuisine, notre coeur balance souvent entre le quartz et le granit. Voici un petit guide qui vous aidera à mieux connaître ces matériaux qui sont aujourd'hui nez à nez sur l'échelle de la popularité.

Composition

Granit : Le granit est une pierre 100 % naturelle, explique Mélanie Bussière, coordonnatrice aux ventes chez Summum Granit, à Québec. Elle est extraite directement de la montagne au Québec et un peu partout dans le monde, en bloc d'environ dix pieds cubes. Le granit est ensuite tranché avec des scies à diamant, de la largeur des comptoirs, soit habituellement ¾ de pouce ou un pouce et ¼, puis poli à l'aide d'une meule à diamant.

«Dans 95 % des cas, avant le polissage, on applique une résine à l'époxy en surface, qui viendra combler les microcavités du granit. Par la suite, cette résine sera enlevée à 99 % lors du polissage», explique Rock Lacroix, président-directeur général de Granit Plus. Un scellant sera également appliqué sur cette pierre poreuse en fin de production, lorsque les bordures auront été travaillées au goût du client. Puis une autre couche sera appliquée à l'installation.

La couleur du granit dépendra de la formation géologique du sol où il est extrait. «On propose couramment 120 à 150 couleurs de granit», dit M. Lacroix.

Quartz : Le quartz est extrait de carrières au Québec et dans le monde en granules concassées. Celles-ci sont combinées à de la résine, pour en faire des comptoirs, dans une proportion de 97 % de quartz et 3 % de résine. Des pigments entrant dans la fabrication des comptoirs lui procurent un choix infini de couleurs.

Chaque fabricant offre entre 50 à 90 couleurs, ajoute M. Lacroix. Le quartz sera également poli, puis les bordures seront gravées directement dans la pierre, mais il ne nécessitera pas de scellant.

Quelle allure!

Granit : «Le granit est intemporel, il sera toujours au goût du jour et ne se démodera pas», soutient Mme Bussière. On l'apprécie pour son aspect naturel qui crée des motifs aléatoires, dont le veinage est généralement très présent. Il existe toutefois du granit noir uni.

Chez Granit Plus, on offre trois catégories de granit, soit le classique, plus homogène, qui se rapproche un peu du quartz, l'exotique qui a un peu de mouvement et l'exotique plus, qui affiche beaucoup de mouvement. «Lorsqu'on choisit le granit, il faut être prêt à aller vers le mouvement. Si on désire un grain plus uniforme, il est préférable de choisir le quartz», souligne Michel Gonthier, designer en chef pour Cuisines Gonthier.

Mais attention, «on ne peut jamais garantir que le comptoir sera exactement comme l'échantillon en salle de montre, puisque la couleur peut varier un peu. Dans les couleurs plus pâles, on sentira davantage cette différence. C'est pourquoi on invite les clients à se rendre chez nos fournisseurs pour voir la tranche et ainsi constater si le mouvement dans la pierre leur plaît», dit M. Gonthier.

Les motifs du granit sont aléatoires et bien présents.                                 

Quartz : Les grains très fins du quartz lui donne une allure plus uniforme que le granit. Il permet de créer des couleurs des plus franches, comme le rouge, le bleu ou le vert lime. «Si on veut obtenir un résultat flyé, le quartz le permet», souligne M. Gonthier. Mais le blanc est très en vogue, dit-il. Le fini du quartz est généralement lustré, bien qu'il soit moins lustré que le granit.

Puis, on retrouve depuis peu sur le marché un quartz qui imite l'allure du marbre, sans devoir se soucier de l'aspect très poreux de ce dernier. Le quartz convient davantage à des décors contemporains, ce qui explique d'ailleurs l'augmentation de sa popularité depuis une dizaine d'années.

Le comptoir en quartz est composé de quartz à 97 % et de résine à 3 %.               

 

|