Vous êtes ici

Une magnifique entrée de jardin en cèdre

Une magnifique entrée de jardin en cèdre
© TVA Publications | Benoît Bissonnette
|
  • Temps requis Plus de 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté minimale
  • Coûts $ (moins de 500)

Rédaction: Luc Gonthier
Réalisation et photos: Benoît Bissonnette
Stylisme: Marie-Claude Petit

 

Voici une entrée de jardin à la fois esthétique et pratique, puisqu’elle vous permettra d’y ranger, à l’abri des regards, vos bacs roulants pour les déchets et la récupération.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR L'EXTÉRIEUR DE VOTRE MAISON

Réglementation municipale

Avant de vous construire une entrée de jardin comme celle-ci, vérifiez auprès de votre municipalité si la réglementation locale le permet. En effet, certaines d’entre elles ne tolèrent qu’un seul bâtiment accessoire avec toiture, comme une remise, par exemple.

Une base solide

La dalle de béton: une solution avantageuse

Pour asseoir cette entrée de jardin, notre collaborateur Benoît Bissonnette a choisi de la poser sur une dalle en béton plutôt que d’utiliser des pieux ou des piliers en béton de type Sonotube. Des pieux de qualité ou des piliers en béton descendant sous la ligne de gel sont coûteux, et leur mise en place est largement tributaire de la nature souvent imprévisible du sol. La dalle en béton représentait donc ici la solution la plus simple et la plus pratique, à un coût comparable aux autres solutions possibles. De plus, elle offre une stabilité équivalente et une surface unie facilitant le déplacement des bacs.

Mise en place de la dalle de béton

Dans un premier temps, vous devez creuser l’espace nécessaire à la mise en place de la dalle. La profondeur du trou est déterminée par la hauteur finale de la dalle, sachant que cette dernière a un minimum de 4 po d’épaisseur et qu’elle sera posée sur un lit de pierre de 8 po (soit environ 12 po pour une dalle au niveau du gazon). Idéalement, le trou creusé devrait être plus large que la dalle d’environ 8 po de chaque côté.

Une fois l’espace dégagé, installez sur toute sa surface une membrane géotextile. Cette dernière empêchera le gravier de s’enfoncer progressivement dans la terre et fragiliser ainsi la base de la dalle.

Lit de gravier

Étalez sur la toile géotextile un lit de gravier d’une épaisseur de 3/4 po net. Ce dernier a l’avantage de ne pas se compacter avec le temps. Construisez-y ensuite le coffrage de la dalle avec du contreplaqué et des madriers de 2 po x 4 po, puis coulez-y le béton.

Insertion des ancrages

Avant que le béton ait complètement pris, insérez-y, en suivant les plans, les ancrages qui recevront les montants du bâti.