Vous êtes ici

Un paravent pour cacher du rangement

( Page 2 de 3 )

Opération façonnage

Opération de pré-assemblage

Les planches sont disposées au sol et assemblées, trois à la fois, pour former une série de quatre panneaux, chacun séparé par une moulure en alu. Les panneaux ainsi formés comportent un chant rainuré et un côté avec languette, lequel vous devrez modifier. En effet, pour que le chant (l’épaisseur) du panneau — et non seulement le bout de la languette — prenne appui sur la moulure, il importe de supprimer les languettes en passant les pièces sur la table à toupie, équipée cette fois d’un couteau droit.

Collage des baguettes

Colle contact pour le collage des baguettes

 

 

 

Quant aux moulures qui s’insèrent entre les panneaux, elles sont constituées d’un mince profilé en alu, monté sur une baguette en bois. Ces dernières comportent une série de traits assurant davantage de flexibilité aux pièces. Le collage métal-bois (avec de la colle contact) n’en sera que plus solide.

Assemblage

Assemblage à sec

 

 

Lors du montage final, seul les pièces du cadre sont collées. On applique la colle sur les goujons et à l’intérieur des trous. Les panneaux, préassemblés, s’insèrent à sec dans la rainure; les moulures séparatrices aussi. Vu les dimensions de l’ouvrage, il est préférable de travailler à deux. Une fois les panneaux et les moulures en position, on joint l’autre montant préencollé et on place le tout sous serre-joints.

Le paravent, utilisé ici comme séparation dans un salon, pourrait aussi servir à aménager un espace de rangement à la tête d’un lit.

 

< Voir les étapes précédentes | Voir le résultat final >