Vous êtes ici

Un coffre antique

La touche brico-déco: un coffre antique
© TVA publications | Photo: Bruno Petrozza
|

Je suis toujours à la recherche de vieux meubles, objets ou pièces originales à revamper. Je fouille et parfois, je suis chanceuse. Comme dernièrement. Après plusieurs recherches sur le web, je suis tombée sur un magnifique coffre de cèdre antique.

J’ai donc appelé le type qui avait fait passer l’annonce. Il était prêt à le vendre pour une bouchée de pain. Il voulait s’en débarrasser, c’est clair. Je suis allée voir de quoi avait l’air ce coffre, et je l’ai tout de suite aimé. Puisqu’il avait un couvercle élevé, on pouvait y cacher de la literie ou d’autres objets à ranger, mais ce qui m’a fait craquertt, c’est le beau tiroir à la base du coffre. En plus d’être pratique, sa poignée assortie de petites encavures était fort jolie. Ç’a été un coup de cœur. Vendu!

J’ai tenté d’en savoir plus sur l’âge du coffre, mais sans succès. Une partie de l’étiquette d’origine est encore à l’intérieur, et on peut y trouver le nom du fabricant: ArthurA. Lessard, manufacturier de coffres de cèdre à Sainte-Ursule. Ça vous dit quelque chose? 

L’ancien propriétaire du coffre avait commencé à le restaurer et en a sablé une partie grossièrement. Il a ensuite abandonné l’idée, par manque de temps. Car on le sait, il faut du temps pour donner un second souffle à un meuble. Vous pouvez d'ailleurs lire l'article Les rudiments du décapage.

Bien sûr, quand j’ai vu cette antiquité, je savais que j’aurais à investir temps et énergie. Mais ça en valait le coup. Je voyais ce que pouvait devenir ma nouvelle acquisition.

Alors je me suis mise au travail. Équipée d’une bonne sableuse et de papier à poncer, je me suis attelée à la tâche, sous un magnifique soleil automnal. Je ne pouvais demander mieux.

Après des heures de sablage, de changement de papier, de sablage à nouveau et encore de changement de papier, je suis arrivée à un beau résultat. Bien sûr, j’aurais sûrement pu continuer encore et encore, mais je voulais aussi conserver le côté rustique de ce beau rangement. C’est un coffre antique après tout! Quelques petites irrégularités font partie de son charme! Ensuite, pour qu’il reste beau longtemps, je l’ai simplement ciré avec de la patine chêne clair.

Maintenant que mon travail est fini, mon beau meuble m’apparaît un peu gros pour l’usage que je voulais en faire au départ, soit une table basse pour le salon. Mais je l’aime, et à cause du temps que j’y ai consacré pour le restaurer, je ne veux plus m’en défaire. Il a une place parmi mes objets de choix. Je prévois m’en servir comme rangement pour la literie des invités... ou peut-être au pied d’un lit ou... De toute façon, je suis certaine qu’il aura sa place parce qu’il a fière allure ce coffre!

LISEZ TOUS LES BLOGUES DE RÉNOVATION-BRICOLAGE

LISEZ LA BIO DE JOSÉE ET DES AUTRES BLOGUEURS DE RÉNOVATION-BRICOLAGE

|