Vous êtes ici

Un bilboquet japonais

( Page 3 de 5 )

Le manche

Évidage de l'extrémité

Une fois dégrossie entre pointes, la pièce qui constitue le manche est montée sur le mandrin à mâchoires. Pour en évider l’extrémité, on utilise une petite gouge qu’on déplace du centre vers l’extérieur. L’outil prend appui sur le porte-outils qu’on positionne perpendiculairement à l’ouvrage, un peu plus bas que le centre de la pièce.

 

Gabarit de montage

Un gabarit de montage s’avère indispensable au moment de profiler l’autre extrémité du manche. C’est que la forme hémisphérique de la partie préalablement évidée n’offre pas une prise suffisamment solide. Ce gabarit présente un creux conique d’un côté pour s’insérer dans la pointe mobile alors que l’autre bout épouse la forme de la cavité déjà creusée.

 

Façonnage de la pointe

L’extrémité du manche qui se termine en pointe doit atteindre un diamètre de 3/8 po. Pour le vérifier au fur et à mesure que la pièce est dégrossie, on utilise un guide de diamètre et on pratique une saignée avec un ciseau à saigner.

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.