Vous êtes ici

Trois pots fabriqués au tour à bois

Trois pots fabriqués au tour à bois
© TVA Publications | Pierre Halmaï
|
  • Temps requis Entre 8 et 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté moyenne
  • Coûts $ (moins de 500)

Conception et réalisation: Eddy Noël
Photos d’étapes: Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
Photo de présentation: Pierre Halmaï
Stylisme: Marie-Claude Petit

 

C’est sous la forme de contenants que nous vous proposons de faire entrer le bois dans votre cuisine. Bien en évidence sur le comptoir, ils sont idéals pour la conservation de produits alimentaires tel la farine, le sel, le sucre, etc.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR LA CUISINE ET LA SALLE À MANGER

Évidage et mandrin maison

Étape 1

étape précédente  Évidage et mandrin maison  étape suivante

L’évidage de pots de ce format représente un véritable défi. Oubliez le mandrin à mâchoires «jumbo»; si le diamètre ne pose pas de problème, son emprise n’est pas assez solide pour travailler de façon sécuritaire. Deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de laisser les parois intérieures telles quelles et ne tourner que l’extérieur des pots. Si cette option ne vous plaît pas, il faudra fabriquer un mandrin adapté aux circonstances.

Ce mandrin est composé d’un disque vissé au plateau de tournage, d’un anneau coupé en quatre sections (les mâchoires) et d’une serre à sangle. Les mâchoires sont percées de trous allongés de manière à laisser un jeu qui permettra de tendre la serre à sangle. Cela fait, il ne reste qu’à serrer les tire-fond avec une clé à douille, après vous être assuré, évidemment, que l’ouvrage est bien centré.

Si vous souhaitez évider un pot de diamètre différent, il n’est pas toujours nécessaire de refaire un nouveau mandrin. Selon les circonstances, vous pourrez ne percer que de nouveaux avant-trous dans le disque qui sert de support aux mâchoires, en adaptant la position de ces dernières au diamètre de l’objet à évider.