Vous êtes ici

Tout sur l'assurance habitation

Les erreurs à éviter en assurances habitation
© Shutterstock
|

Lorsque vient le temps de parler assurances habitation, qui n’est pas un peu perdu dans ce contrat si important mais que nous prenons trop souvent un peu à la légère? Or, une mauvaise compréhension de celui-ci et peut-être aussi une certaine négligence peuvent nous amener à faire des erreurs. Pour vous aider à éviter cela, je vais décrire le plus d’éléments possible, afin de vous aider à mieux comprendre ce que doit contenir une assurance habitation. Décortiquons les protections que devrait contenir ce type d’assurance.

DÉCOUVREZ TOUS NOS CONSEILS AUX PROPRIOS

La responsabilité civile 

Que vous soyez locataire ou propriétaire, il y a une possibilité que vous soyez tenu responsable de tous dommages qui pourraient être causés à autrui. Votre police d’assurance habitation offre cette protection en responsabilité civile, afin de parer à cette éventualité. Voici des exemples: quelqu’un se blesse lors d’une visite chez vous, un incendie se déclare chez vous et entraîne la perte totale de la maison voisine, etc.

Les biens 

L’assurance habitation couvre généralement tant les biens meubles que les électroménagers, les vêtements, les meubles et les équipements électroniques. Si vous possédez des œuvres d’art ou des collections quelconques, il est important de le mentionner à votre courtier, qui saura vous conseiller, afin que vous ayez une protection adéquate. Un contrat d’assurance comporte généralement des limitations pour certains biens. Cela signifie qu’advenant un sinistre, votre indemnité ne pourrait dépasser le montant indiqué dans votre police. Voici, à titre d’exemple, des biens dont la couverture est limitée: logiciels, bijoux et fourrures, supports audio et vidéo (incluant CD et DVD), bicyclettes, animaux, les articles en or ou en argent, objets d’art, collections quelconques, etc.

Faites l’inventaire de vos biens et faites-le authentifier ou enregistrer à l’aide d’un caméscope et copie DVD de tous vos biens, ou encore prenez-les en photo. Notez les numéros de série et conservez les factures d’achat. Faites cela pour chaque pièce, et maintenez cette liste à jour régulièrement. Gardez ces documents en lieu sûr, soit à votre bureau, soit dans un coffret de sécurité dans une institution financière. Cette attention vous facilitera la tâche si vous avez un jour à faire une réclamation.

Hors de la maison, si certains de vos biens sont endommagés ou volés, vous êtes protégé, mais le montant de l’indemnité maximale payable est généralement limité à 10 % du montant de la garantie de vos biens.

ATTENTION, si vous êtes travailleur autonome et que vous exercez vos activités de la maison: avisez-en votre courtier, afin de vous assurer que vous avez les bonnes protections.

 

LIRE LA SUITE >

 

Note sur l’auteur de cet article:

 

Photo de Jacque Lépine

Jacques Lépine est le président-fondateur du Club d’investisseurs immobiliers du Québec qui regroupe plus de 16 000 membres.

Il est aussi coach, mentor, formateur et investisseur immobilier.  Il est l’auteur de cinq best-sellers sur l’immobilier.

En 2005, il a mis sur pied avec sa conjointe la fondation Logeons nos familles, laquelle permet d’aider des familles de milieux défavorisés.

 

 

Faites de l'argent en immobilier avec l'argent des autres Focus, le pouvoir de la visualisationL'indépendance financière grâce à l'immobilierL'indépendance financière automatique

 

|