Vous êtes ici

Table avec deux abattants

Table avec deux abattants
© TVA Publications | Pierre Halmaï
|
  • Temps requis Plus de 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté élevée
  • Coûts $ (moins de 500)

Réalisation: Luc Chênevert
Photos d’étapes: Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
Photo de présentation: Pierre Halmaï

*Le plan de ce projet sera en vente bientôt.

 

Adossée contre un mur, rabats vers le bas, cette table en chêne maillé se veut discrète tout en libérant l’espace. Mais lors de grandes comme de petites occasions, il suffit d’en relever les abattants pour pouvoir en profiter pleinement.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR LA CUISINE ET LA SALLE À MANGER

Moulurage du plateau

Les moulures concave et convexe des chants du plateau et des abattants sont faits à la toupie au moyen de couteaux complémentaires. Si la forme convexe (quart-de-rond) est exécutée à main levée, il en va autrement du profilé concave (la gorge). Cette dernière opération exige davantage d’effort de la part du couteau et sera plus sécuritaire si elle s’effectue sur la table à toupie. Il est toujours possible de faire le travail à main levée, mais il vous faudra alors multiplier les passages sur le couteau (deux ou trois passes s’avéreront nécessaires).