Vous êtes ici

Six types de panneaux dérivés du bois

Panneaux dérivé du bois
© TVA Publications | Benoît Bissonnette
|

Les panneaux dérivés du bois offrent des possibilités multiples, à la condition toutefois de faire le bon choix et de les utiliser au bon endroit.

APPRENEZ-EN DAVANTAGE SUR LE BOIS

1 - Le panneau mélaminé

  • On s’en sert souvent pour le mobilier de cuisine et de salle de bains
  • On aime qu’il soit offert en d’autres couleurs que le blanc
  • On aime moins le fait qu’il soit fragile

Abondamment utilisé dans la fabrication des caissons d’armoires de cuisine, le panneau mélaminé offre des possibilités intéressantes et relativement peu coûteuses. On peut le classer en deux catégories. La première se trouve chez les détaillants à grande surface, qui offrent généralement un choix restreint de couleurs et de textures. Leur objectif est de proposer des panneaux au meilleur coût possible, tout en répondant à la plupart des besoins des consommateurs. La deuxième catégorie est vendue chez les distributeurs spécialisés qui font affaire avec les fabricants de cuisine. Les panneaux y sont offerts dans une vaste gamme de textures, de couleurs et d’épaisseurs.

2 - Le MDF

  • On s’en sert fréquemment pour les réalisations avec mouluration
  • On aime qu’il se travaille comme le bois
  • On aime moins sa sensibilité à l’humidité

Le panneau de fibres à densité moyenne ou MDF (medium density fiberboard) est fabriqué à partir de fibres de bois mélangées avec de la résine, puis compressées. Parmi les qualités du MDF, on note sa grande stabilité dimensionnelle ainsi que sa surface lisse et sans défauts. Comme il accepte bien la teinture et la peinture, on le trouve dans plusieurs éléments de décoration et d’ornementation pour la maison. Ses inconvénients se résument surtout à son poids élevé et à sa sensibilité à l’humidité et à l’eau. Il y a risque de gonflements ou de craquements lors du vissage.

|