Vous êtes ici

Réparez votre entrée en asphalte

Réparez votre entrée en asphalte
© TVA publications | Photo: Shutterstock
|

Soumis au soleil cuisant, aux grands froids, aux alternances gel-dégel, au poids des véhicules, etc., le revêtement en asphalte se décolore, craque, s'enfonce et perd des plaques, une intervention «SOS bitume» s'impose!

DÉCOUVREZ TOUTES LES ASTUCES RÉNO

Devant l’aspect défraîchi de leur entrée en asphalte ou la présence de fentes, d’un trou ou d’une dénivellation impor tante, nécessitant de simples retouches ou une réparation plus costaude, les propriétaires se posent souvent la question suivante: est-ce que je peux faire le travail ou vaut-il mieux le confier à un professionnel? Eh bien, tout dépend de la nature du problème et de l’habileté manuelle de chacun! À la lumière des suggestions de réparation décrites ci-dessous, jugez-en par vous-même.

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

Ravivage, scellement et protection

Il existe une foule d’enduits qui non seulement redonnent à l’asphalte son éclat d’origine, mais le protègent aussi. Cer tains, à base de goudron ou de bitume, sont moins chers, mais ont le désavantage de ramollir à la chaleur et de coller à la semelle des chaussures. D’autres, à base de polymère ou d’acrylique, sont plus coûteux, mais assurent un résultat impeccable, sans désagrément. Le rafraîchissement ou le scellement de l’entrée en asphalte doit être abordé comme s’il s’agissait de l’application d’une peinture. Il faut nettoyer la surface et corriger les imperfections avant toute chose. Si l’on saute cette étape, l’entrée reste la même qu’avant, mais en noir.

  • Pour une belle finition, optez pour un produit de bonne qualité.
  • Un simple balayage est insuffisant, lavez soigneusement l’entrée (voir encadré).
  • Si la surface à couvrir est endommagée (bosses, trous, fissures, etc.), effectuez les réparations avant d’étendre l’enduit. Un scellant ne bouche pas les fentes.
  • Sur le pour tour de l’entrée, disposez des éléments de protection comme des planches, du ruban-cache ou des membranes de polyéthylène pour éviter les bavures sur le gazon, le mur du solage, les bordures en pavés imbriqués, etc.
  • Suivez le mode d’emploi du fabricant. Habituellement, une couche de scellant suffit. Au cas où on en demanderait plus, appliquez des couches minces, qui offriront une finition plus esthétique.
  • Respectez à la lettre les directives du fabricant quant aux exigences de température extérieure et au temps de séchage, qui varient d’un produit à l’autre, et vérifiez les prévisions météorologiques pour effectuer le travail dans des conditions optimales.
|