Vous êtes ici

Recettes éprouvées de teintures à l’eau

Meuble teint
© TVA Publications | Bruno Petrozza
|

Vous êtes intéressés à fabriquer vos propres mélanges de teinture à l’eau? Voici quelques recettes réalisables avec différents produits dits naturels dont les résultats sauront vous satisfaire.

Acajou

Pour obtenir une teinte rougeâtre s’apparentant à l’acajou, diluez 75 g d’acajoutine en poudre dans 1 L d’eau chaude.

Noyer foncé

Pour obtenir une teinture noyer foncé, mélangez 150 g de brou de noix en poudre dans 1 L d’eau chaude. Pour pâlir, diluez avec de l’eau. En additionnant de l’acajoutine, vous pourrez réaliser une variété intéressante de teintes. Le rocou, extrait de la graine du rocouyer, donne une belle nuance rouge orangé qui est miscible avec le brou de noix. Enrobez 30 g de rocou dans un linge de coton attaché et faites-le infuser pendant 30 minutes dans 250 ml d’eau bouillie.

Teinte miellée

Ressemblant aux grains de café, l’extrait de chicorée donne un beau ton de miel au merisier. Faites une décoction de 200 g dans 1 L d’eau chaude pendant 30 minutes.

Couleurs riches

Appliquée sur les bois à tanin, la teinture de cachou produit des couleurs spectaculaires. Au préalable, enduisez le meuble d’un mordançage de bichromate de potassium — 7 % de bichromate pour 93 % d’eau chaude — et laissez sécher. Quant à l’extrait de campêche, il peut virer au violet ou au brun selon l’essence du bois. Mélangez 150 g d’extrait de campêche dans 1 L d’eau chaude.

Mode d’application

Appliquez la teinture dans le sens du bois avec un pinceau ou un chiffon. Au moyen d’une éponge imbibée dans la teinte et essorée, égalisez la couleur. Une heure plus tard, recouvrez la surface d’un vernis, d’une cire ou d’une huile de finition — toujours dans le sens du bois.

Options de bonification

Pour minimiser la décomposition de la teinture, incorporez 2 % d’huile de clou de girofle, pour faciliter l’application, un maximum de 10 % de miel et pour empêcher le relèvement du bois, environ 5 % de glycérine.

|