Vous êtes ici

Peinture: comment éviter les ennuis

Peinture: comment éviter les ennuis
© iStock
|

Voici quelques conseils et éléments à considérer pour réussir ses travaux de peinture.

CONSULTEZ D'AUTRES ARTICLES SUR LES MATÉRIAUX

Cloques

De petites boursouflures se présentent quelques jours ou une semaine après les travaux. L’humidité logée derrière le support ou dans celui-ci s’évapore et entraîne l’éclosion de bulles d’air sous le feuil de la peinture.

Écailles

Les écailles sont occasionnées par la présence de matière friable sur le support. Le plâtre insuffisamment poncé provoque cet effet. Si du plâtre a été appliqué sur les cloisons, ou si les joints d’une pièce viennent d’être tirés, méfiez-vous de la poussière. Un nettoyage avec un linge sec, puis un linge humide s’impose avant d’appliquer une couche de scellement (apprêt).

Humidité

Le principal ennemi de la peinture est l’humidité. Tout matériau prêt à recevoir la peinture doit en être exempt. L’humidité peut suinter en surface, ou être imprégnée plus profondément dans le matériau, selon la cause de son apparition.

  • Une surface mal asséchée à la suite du lavage précédant l’application de la peinture
  • Un haut taux d’humidité ambiant, où le mur suinte légèrement
  • Une mauvaise aération des cloisons, ou de certaines zones de la maison

Dans le cas de l’humidité de surface, un séchage adéquat du support suffira à éviter bien des problèmes d’adhérence de la peinture. Utilisez des ventilateurs et ouvrez les fenêtres, si la saison le permet.

 

 

|