Vous êtes ici

Ne tombez pas dans le panneau!

Ne tombez pas dans le panneau!
© TVA Publications | Benoit Bissonnette
|

Il arrive que le bois massif ne soit pas une option réaliste en raison de son coût ou de la stabilité du projet. Les panneaux dérivés du bois offrent des possibilités multiples, à la condition toutefois de faire le bon choix et de les utiliser au bon endroit.

DÉCOUVREZ D'AUTRES BANCS D'ESSAI

Pensez santé et sécurité

Travailler le bois sous forme de panneaux peut comporter certains risques dont il faut se protéger adéquatement en portant un masque à poussière, des lunettes de protection et des vêtements longs. Certains types de panneaux, comme le MDF et l’aggloméré notamment, génèrent une poussière extrêmement fine qui peut échapper facilement au dépoussiéreur et qu’il vaut mieux éviter d’inhaler. Enfin, les produits chimiques utilisés dans la fabrication des panneaux peuvent causer des irritations cutanées pour les personnes sensibles, après une courte exposition.

Le panneau mélaminé

Abondamment utilisé dans la fabrication des caissons d’armoires de cuisine et de cer tains meubles, le panneau mélaminé offre des possibilités intéressantes et relativement peu coûteuses pour le bricoleur.

En ce qui concerne les produits offer ts sur le marché on distingue essentiellement deux catégories. La première se retrouve chez les détaillants à grande surface, qui offrent généralement un choix restreint de couleurs et de textures. Leur objectif est de proposer des panneaux au meilleur coût possible, tout en répondant à la plupar t des besoins des consommateurs. La deuxième catégorie d’ar ticles est vendue chez les distributeurs spécialisés qui font affaire avec les fabricants de cuisine. Les panneaux y sont offer ts dans une vaste gamme de textures, de couleurs et d’épaisseurs. Pour les obtenir, il faut passer une commande spéciale auprès de ces entreprises.

Le MDF

Le panneau de fibres à densité moyenne ou MDF (medium density fiberboard) est fabriqué à par tir de fibres de bois mélangées avec des agents liants (résine), puis compressées. Parmi les qualités remarquables du MDF, on note sa très grande stabilité dimensionnelle dans les trois directions ainsi que sa surface lisse et exempte de défauts pouvant altérer un placage en surface. Il convient également très bien à la fabrication de moulures, de cadrages ou d’autres pièces arborant de fins détails. Comme il accepte bien la teinture et la peinture, on le retrouve dans plusieurs éléments de décoration et d’ornementation pour la maison. Ses inconvénients se résument sur tout à son poids élevé (un panneau de 4 pi x 8 pi x 3/4 po pèse plus de 90 lb) et à sa sensibilité à l’humidité ou à l’eau. Il y a risque de gonflements ou de craquements lors du vissage. On le trouve en de multiples épaisseurs, comprises entre 1/8 po et 1 1/2 po.

|