Vous êtes ici

Mythes et réalités: électricité, plomberie

Mythes et réalités: électricité, plomberie
© TVA Publications | Guy Couture
|

Certains travaux de plomberie et d'électricité nécessitent une licence d'entrepreneur de la régie du bâtiment du Québec (RBQ). Lisez ce qui suit et vous pourriez être surpris...

DÉCOUVREZ TOUS NOS CONSEILS AUX PROPRIOS

Les informations contenues dans cet article s’adressent uniquement aux personnes qui ne détiennent aucune qualification reconnue par une corporation professionnelle et qui entreprennent des travaux dans une maison unifamiliale dont elles sont propriétaires; en d’autres mots, elles sont destinées aux bricoleurs qui effectuent leurs propres travaux chez eux. La Loi sur le bâtiment prévoit d’autres catégories d’intervenants telles que «constructeur-propriétaire» ou «entrepreneur»,mais ces statuts ne s’appliquent pas aux bricoleurs. Voici ce que vous devez savoir...

L'électricité

Bien que les matériaux et fournitures pour l’électricité soient offerts sans restriction au public dans les grandes surfaces et que cette situation puisse laisser croire au bricoleur qu’il a le droit d’effectuer lui-même ses travaux d’électricité, la réalité est tout autre. L’article 49 de la Loi sur le bâtiment est on ne peut plus clair et stipule que:
 

49. Aucune licence de constructeur-propriétaire n’est nécessaire:

pour celui qui fait exécuter des travaux de construction par un entrepreneur titulaire d’une licence, qui a pour activité principale l’organisation ou la coordination des travaux de construction dont l’exécution est confiée à d’autres;

pour la personne physique qui exécute ou fait exécuter des travaux de construction d’une maison unifamiliale ou d’un ouvrage destiné à son usage personnel ou à celui de sa famille. Toutefois, une personne physique ne peut exécuter les travaux de construction sur une installation destinée à utiliser du gaz ou sur une installation d’équipement pétrolier ou sur une installation électrique si elle n’est pas un entrepreneur.

Homme qui remplace une amouple

 © shutterstock

 

Donc, la question est réglée: même s’il ne s’agit que de remplacer des luminaires, les travaux doivent absolument être confiés à un entrepreneur-électricien. Légalement, le seul droit du bricoleur se résume à remplacer les ampoules et à brancher des appareils électriques en mettant leur fiche dans une prise de courant. Un point c’est tout.

 

Effectuer vous-même des travaux d’électricité ou de plomberie ne vous dispense pas de l’obligation de respecter les différents codes pouvant s’appliquer à votre situation. Si vous n’avez aucune expérience en électricité ou en plomberie, le risque de commettre des erreurs graves est décuplé, et sachez que votre ignorance ne constituera pas un argument de défense valable en cas de poursuites judiciaires.

|