Vous êtes ici

Monoxyde de carbone: gare à l'intoxication

Monoxyde de carbone: gare à l'intoxication
© iStock
|

Rien de tel qu’un poêle à bois pour créer une ambiance chaleureuse chez soi! Mais attention, les appareils de chauffage et les véhicules produisent un gaz, le monoxyde de carbone (CO), qui peut gravement intoxiquer les occupants d’un logement. Des précautions s’imposent.

DÉCOUVREZ TOUS NOS CONSEILS AUX PROPRIOS

Qu’est-ce que le CO?

Présent dans la majorité des résidences, le CO est inodore, incolore, sans saveur et non irritant, de sorte qu’il est impossible pour l’être humain de le détecter. Les symptômes d’une intoxication ressemblent à ceux d’une indigestion. Au Québec, le CO tue une quinzaine de personnes chaque année.

Prévenir les intoxications

La Sécurité publique du Québec fournit quelques conseils pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone. L’entretien annuel – inspection et ramonage – de votre appareil de chauffage est la clef de la prévention. Assurez-vous constamment que rien n’obstrue la cheminée, comme de la neige ou un nid d’oiseaux.

Lors de rénovations, vérifiez si les modifications apportées au domicile ne diminueront pas la quantité d’air frais que nécessite le bon fonctionnement de votre appareil.

Utilisation à l’extérieur

Avec les appareils à combustion, comme un barbecue ou une scie à chaîne, une règle générale s’applique: utilisez-les à l’extérieur. Le conseil vaut également pour votre véhicule: ne laissez jamais tourner le moteur quand il est dans le garage, même porte ouverte. Et gardez la manette de démarrage à distance hors de la portée des enfants.

Dans l’éventualité d’une panne de courant, installez la génératrice dehors et servez-vous uniquement des appareils d’éclairage, de cuisson et de chauffage fabriqués pour l’intérieur.

|