Vous êtes ici

Ménagez vos batteries!

Entretien des batteries d'outils
© TVA Publications | Benoit Bissonnette
|

Savez-vous qu’il est possible de prolonger la durée de vie des batteries de vos outils sans fil, et même de réanimer un temps celles qui agonisent?

RENSEIGNEZ-VOUS DAVANTAGE SUR L'ENTRETIEN ET LA SÉCURITÉ DE VOS OUTILS

Les technologies

Les caractéristiques

Peu importe qu’elles soient au nickel-cadmiun (NiCd), au nickel-métal-hydrure (NiMH) ou au lithium-ion (Li-ion), la longévité des batteries dépend de deux facteurs: le nombre de cycles charge-décharge et le vieillissement de leurs éléments chimiques. Ces trois types d’accumulateurs ont toutefois des caractéristiques fort différentes, et vous devez en tenir compte lorsque vous choisirez votre outil sans fil.

Le NiCd

Première technologie utilisée dans l’outillage sans fil, le NiCd est économique, fiable, robuste, et jouit d’une excellente longévité. C’est un choix intéressant si vous recherchez le meilleur rapport longévité-prix. Toutefois, le NiCd a atteint son plein potentiel de développement et n’évoluera plus. Ces batteries sont plus lourdes que les batteries Li-ion de format comparable, et elles ont un taux d’autodécharge d’environ 1 % par jour, donc peu pratique pour un utilisateur occasionnel. C’est tout de même le choix le plus économique et le plus durable.

Le Li-ion

Plus coûteux, le Li-ion est encore en constante évolution. Il se distingue par sa plus grande densité électrique et son poids d’environ 40 % inférieur à celui des NiCd. Son taux d’autodécharge est d’environ 1 % par mois. Idéal donc pour les bricoleurs occasionnels. Par contre, les batteries Li-ion se dégradent dès leur sortie de l’usine et, selon les soins que vous leur prodiguerez, leur usure pourrait s’étaler sur une période de trois à cinq ans. Peu rentable, donc, à moins que vous ne vous en serviez régulièrement. Si votre outil est muni d’un indicateur de charge, assurez-vous que la batterie ne se trouve pas sous les 80 %.

|