Vous êtes ici

Matériaux pour vos ornements extérieurs

Matériaux pour vos ornements extérieurs
© TVA Publications | Jean-Claude Hurni
|

Pilastres, frontons, colonnes, frises, balustres et barreaux ouvragés sont autant d’ornementations qui donnent du caractère à une résidence. Mais quel matériau convient le mieux?

DÉCOUVREZ D'AUTRES ASTUCES RÉNO!

Le bois

Matériau noble à protéger

Les ornementations en bois ont toujours la cote en raison de leur chaleur et de leur beauté, mais sont sensibles à l’humidité. Certains fabricants règlent ce problème par différents moyens: utiliser du pin noueux enduit de colle hydrofuge pour prévenir les fendillements, étanchéifier les joints au moyen d’une pâte à calfeutrer au latex et au silicone, donner une légère élévation aux éléments comme les colonnes ou les pilastres pour éviter que leur base ne baigne dans l’eau.


Photo: Guy Couture

 

Pose et entretien

Vendus bruts ou recouverts d’un apprêt blanc, les éléments décoratifs en bois peuvent aussi être peints en usine sur commande. Les pièces sont vissées, et les trous de vis se camouflent avec de la pâte de silicone. On peut peindre soi-même les ornements en bois avec une peinture au latex 100 % acrylique pour l’extérieur. En effectuant chaque saison les petites retouches qui s’imposent, on porte à plus de cinq ans l’intervalle entre deux corvées de peinture.


Photo: Jean-Claude Hurni

 

La mousse de polyuréthane

De nombreux avantages

Voilà un matériau qui se prête merveilleusement à la fabrication d’ornements extérieurs. La mousse de polyuréthane se taille, se ponce et se peint comme le bois. D’ailleurs, sa densité ressemble beaucoup à celle du pin. Une fois peinte, c’est le substitut ressemblant le plus au bois. Mais la plus grande qualité de la mousse de polyuréthane réside dans le fait qu’elle est imputrescible. De plus, elle ne se fendille pas, ne gauchit pas, résiste à la moisissure, et sa malléabilité permet de réaliser des motifs très élaborés.

Pose et entretien

Il est recommandé d’appliquer une peinture extérieure au latex ou à l’alkyde sur les pièces moulées en polyuréthane, elle tiendra facilement 10 à 15 ans sur ce matériau insensible à l’humidité. On déconseille toutefois les couleurs foncées, qui absorbent la chaleur et peuvent assouplir la mousse. Les pièces s’installent avec un adhésif polymère et quelques vis (ou clous). Quant aux joints, ils doivent être recouverts de colle polymère pour diminuer les effets de la contraction thermique.

 

Le PVC et l'aluminium

Le vinyle est aussi un matériau qui convient très bien à l’ornementation résidentielle. Linteaux, chambranles, clés de voûte, frottons en rayons de soleil, volets et persiennes peuvent être moulées dans le PVC. Colorés dans la matière, ils résistent très bien aux intempéries et sont à peu près inaltérables.
Quant à l’aluminium même s’il se prête moins bien aux détails architecturaux chantournés (chantourner), il constitue un matériau de choix parce qu’il ne se corrode pas et se nettoie d’un simple lavage à l’eau. Toutefois, on trouve sur le marché de jolies colonnes galbées (galbe) d’inspiration française ou victorienne et à sections rondes, carrées, cannelées ou lisses, de même que des frontons en éventail et des pilastres.


Photo : Lise Voyer
 

|