Vous êtes ici

Matériaux gagnants pour une réno écolo

Matériaux gagnants pour une réno écolo
© TVA Publications | Photos: shutterstock
|

Pour qu’on puisse les considérer comme éco logiques, les nombreux matériaux qui entrent dans la construction d’une maison doivent répondre à différents critères: origine naturelle, renouvelables, durables et recyclables en fin de vie. De plus, ils doivent avoir parcouru la plus courte distance possible jusqu’au lieu de leur utilisation.

DÉCOUVREZ TOUS NOS CONSEILS AUX PROPRIOS

Matériaux écolo | Ouvrier dans les combles

Pour les écologistes, certains matériaux se démarquent. On privilégiera le bois pour l’ossature de la maison ou les planchers, puisque c’est le matériau le plus écologique qui soit. Si le bois a obtenu la certification FSC (Forest Stewardship Council), c’est un plus; cela signifie qu’il est issu d’une récolte forestière responsable et qu’il a reçu l’aval du WWF (World Wildlife Fund), de Greenpeace et de la Fondation David Suzuki. C’est tout dire!

 

Matériaux écolo | Salle de séjour, salle à manger, table

À l’étage comme à la cuisine, les planchers de bambou et de liège, de même que l’usage de l’ardoise et de la pierre au sous-sol ont la cote. On évitera les matières synthétiques, à peu près irrécupérables, qui ont une durée de vie limitée. De plus, ces dernières émettent des COV (composés organiques volatiles) nocifs pour la santé des occupants de la maison.
 
Pour l’intérieur, on préférera les murs de brique ou lambrissés — de bois de récupération, cela va de soi —, voire les murs en chanvre ou en terre crue. Quant à l’isolant, la cellulose se révèle un choix écologique éclairé. Pour dénicher des portes qui ont du vécu, des fenêtres pas chères et des escaliers en fer qui apporteront une touche originale à un loft, les «purs et durs» iront fouiner du côté des détaillants de matériaux récupérés. On y fait des affaires en or.
 
Bref, ici comme ailleurs, la règle des 3RV s’applique: réduction à la source, réemploi, recyclage et valorisation. Utiliser au maximum l’espace et les matériaux dont on dispose, redonner une deuxième vie à des composants  usagés et se défaire de façon adéquate dece qui ne nous est plus d’aucune utilité.
|