Vous êtes ici

Maison: L'éclairage extérieur

Maison: L'éclairage extérieur
© TVA Publications | Photos: Splendeurs de nuit
|

Lorsque le jour fait place à la nuit, la mise en valeur d’une façade ou d’un aménagement paysager passe par la création d’une ambiance dans laquelle l’éclairage devient l’expression d’une quatrième dimension architecturale.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR L'EXTÉRIEUR

1- élairage extérieur le soir sur le bord de la piscineL’éclairage nocturne permet de valoriser et d’interpréter les espaces extérieurs ainsi que les éléments qui caractérisent le style architectural de chaque maison. La lumière artificielle devient alors un outil qui dépasse largement la simple fonction de vision, pour acquérir une fonction de décoration et de mise en valeur.

La lumière destinée à offrir une meilleure vision passe par un éclairage homogène qui permet notamment de s’orienter en ayant un sentiment de sécurité. Ce type d’éclairage n’offre toutefois pas nécessairement la possibilité de mettre l’environnement en valeur ni d’en souligner toute la beauté.

En revanche, la lumière destinée à décorer l’environnement et à le mettre en valeur exige une forme d’éclairage qui souligne de manière subtile les zones, les surfaces et les objets, et constitue un moyen d’attirer l’attention de l’observateur en créant une ambiance particulière.

Pour obtenir l’effet recherché, il est essentiel de bien déterminer ses besoins en éclairage, notamment lorsqu’on souhaite obtenir un effet uniforme sur l’ensemble d’une façade ou d’une surface quelconque.

Selon un principe élémentaire, les couleurs sombres ont tendance à absorber la lumière et, inversement, les couleurs claires ont tendance à la réfléchir. L’erreur que commettent le plus fréquemment les gens qui ne sont pas des professionnels de l’éclairage consiste à penser que, plus il y a d’éclairage, meilleur sera le résultat obtenu.

L’ajout de lumière sans discernement n’est pas un geste artistique, souligne Clément Pagé, directeur de l’entreprise Splendeurs de Nuit, située à Pierrefonds. Dans le domaine de l’éclairage extérieur, le principe du «Moins, c’est plus», que le célèbre architecte Mies van Der Rohe a adopté dans les années 1930, s’applique encore à merveille.

 

LIRE LA SUITE >

|