Vous êtes ici

Les ponts thermiques: Infos utiles

( Page 2 de 2 )

Où les trouver?

Les jonctions de matériaux sont les endroits les plus vulnérables, les fondations et la structure du plancher, par exemple, ou la jonction murs-toiture, là où il y a des ouvertures (les fenêtres constituent d’importants ponts thermiques!), les balcons en porte-à-faux, etc.

Quelles sont les conséquences d’un pont thermique?

  • Une sensation d’inconfort. En hiver, on ressent le froid même lorsque le chauffage fonctionne; en été, c’est comme si les murs étaient chauds.
  • Une augmentation des frais de chauffage.
  • Un impact sur la qualité de l’air intérieur. Les ponts thermiques peuvent être à l’origine de problèmes d’humidité et occasionner la prolifération de moisissures.

Régler le problème

Les ponts thermiques sont invisibles à l’œil nu, mais on peut les détecter avec un appareil thermographique. Si vous suspectez la présence d’un pont sur une surface, passez-y votre main. Une différence de température marquée est un signe témoignant de sa présence.

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de les éliminer, on doit, à tout le moins, limiter leurs effets. Comment? En plaçant un isolant. Le faire par l’intérieur est l’option la moins coûteuse. Par contre, mettre un isolant en passant par l’extérieur se révèle plus efficace et, ce faisant, on n’empiète pas sur l’espace intérieur. L’ajout d’isolant autant à l’intérieur qu’à l’extérieur est la solution par excellence pour réduire les déperditions de chaleur. Cependant, elle ne permet pas toujours de connaître leur origine. 

 

Vous aimerez aussi...

Préparer ses immeubles pour l'hiverTout savoir sur le plancher chauffant5 conseils d'entretien pour le chauffe-eau

Préparer ses immeubles pour l'hiver

Tout savoir sur le plancher chauffant5 conseils d'entretien pour le chauffe-eau

 

|