Vous êtes ici

Les ponts thermiques: Infos utiles

Les ponts thermiques: Infos utiles
© iStock
|

Dans nos maisons très bien isolées, les ponts thermiques sont moins fréquents, mais ils ne sont pas toujours réglés pour autant. Voici un aperçu de la problématique. 

DÉCOUVREZ D'AUTRES CONSEILS AUX PROPRIOS

La conduction expliquée

Un pont thermique est un problème d’isolation. Pour le comprendre, prenons l’exemple d’un poêlon qu’on fait chauffer sur la cuisinière et dont le manche devient chaud lui aussi. C’est ce qu’on appelle la conduction thermique: un transfert de chaleur, dans ce cas-ci dans un même objet, sans déplacement de matière (air).

Pensons maintenant à l’enveloppe de nos maisons, aux murs en contact avec deux milieux, chaud à l’intérieur, froid à l’extérieur. Lorsque l’on construit, on a recours à des matériaux isolants pour réduire la transmission de chaleur. Toutefois, quand cette barrière isolante est rompue, c’est là que se pose la problématique du pont thermique.

Ce point d’interruption, qui peut être aussi bête qu’un clou en contact avec le froid — qui traverse du côté chaud de l’enveloppe —, provoque une déperdition de chaleur.

Les ponts thermiques sont plus importants dans les vieilles maisons, où l’isolation est souvent insuffisante, parfois déficiente. Celles construites dans les années 50, 60 ou 70 sont particulièrement sensibles puisqu’à l’époque on ne connaissait pas autant l’importance de bien isoler nos demeures.

|