Vous êtes ici

Les «flips» et la rénovation

( Page 2 de 2 )

Effectuer les travaux les plus rentables

Certains travaux sont plus rentables, ont plus d’impact que d’autres et augmentent davantage la valeur de la propriété. C’est le cas, entres autres, des travaux liés à la cuisine, à la salle de bains, à l’aménagement d’un sous-sol ou encore à la reconfiguration des pièces afin de créer une chambre additionnelle, plus spécifiquement au rez-de-chaussée.

Toute amélioration de la façade s’avère habituellement rentable. Il vaudra mieux investir quelques milliers de dollars dans de nouvelles fenêtres en façade plutôt qu'ajouter une piscine qui réduit la superficie utilisable du terrain. L’argent investi dans de nouvelles fenêtres sera également plus rentable qu’un spa, qui demande de l’entretien, qu'un nouveau réservoir de mazout ou que toute autre rénovation n’ayant pas vraiment d’impact sur le prix de vente de la propriété. L’aménagement paysager en façade fait également partie des travaux rentables.

Je ne pourrais passer sous silence le fait de repeindre la propriété et de remplacer les revêtements de sol désuets; ces deux opérations sont rentables. Et que dire du remplacement des vieux interrupteurs, des prises et des plaques électriques démodées, sans oublier les luminaires vieillots?

N’oubliez pas: la première impression est très importante.

Quelques réflexions s’imposent

Voici une liste non exhaustive de questions à vous poser en matière de rénovation avant de vous lancez dans l’aventure du «flip».

  • Vais-je faire les travaux moi-même ou engager un entrepreneur?
  • Si j’opte pour faire certains travaux moi-même, ai-je du temps à y consacrer et les habiletés nécessaires? Suis-je en règle?
  • Quels sont les travaux que je dois prioriser pour maximiser mon investissement?
  • Quels types de matériaux dois-je utiliser pour m’assurer de ne pas surrénover?
  • Le budget «imprévus» et «tant qu’à y être» est-il suffisant selon l’âge et la condition de la propriété?
  • Dois-je demander plusieurs soumissions ou une seule suffirait-elle pour certains travaux?

Si vous en êtes à vos débuts comme investisseur immobilier, que vous n’avez pas beaucoup de liquidités et de connaissances en matière de rénovation, je ne vous conseille pas ce genre de «flip», demandant beaucoup de rénovations, pour commencer.

Pour plus de détails sur les «flips» et l’immobilier en général, je vous invite à vous procurez mon ouvrage dont le titre est cité à la fin de l'article.

Bons «flips» à tous et à toutes.

 

Note sur l’auteur de cet article:

 

Les Flips

Photo d'Yvan Cournoyer

 

Yvan Cournoyer est investisseur immobilier depuis 15 ans.  Impliqué depuis 2001 au sein du Club d’investisseurs Immobiliers du Québec qui compte plus de 16 000 membres, il occupe maintenant le poste de vice-président-directeur général.  Il est également conférencier, courtier immobilier, auteur du best-seller « Les flips », formateur ainsi que mentor durant les séances de coaching sur 10 mois offertes par le Club, une organisation vouée exclusivement à la formation et au réseautage immobilier ayant contribué à former plus de 12 000 investisseurs immobiliers jusqu'à présent. www.clubimmobilier.ca

  

 

|