Vous êtes ici

L’entretien de la toiture en hiver

Accumulation de glace sur le toit
© Shutterstock
|

Au Québec, le mois de février est certainement la période de l’année où la neige et la glace doivent attirer notre attention autour de la maison. Voici les principales tâches qu’exige le climat hivernal.

LISEZ D'AUTRES CONSEILS PRATIQUES POUR L'ENTRETIEN HIVERNAL DE VOTRE MAISON

Accumulation de neige

Les toitures résidentielles sont conçues pour résister au surplus de poids dû à l’accumulation de neige ou de glace et pour ne pas nécessiter un tel entretien.

Seuls les toits qui ont un problème réel à supporter un fardeau supplémentaire devraient être déneigés ou déglacés. Si on doit absolument alléger la toiture, mieux vaut engager des professionnels qui ont l’équipement de sécurité et les assurances nécessaires.
 

Si vous tenez à le faire vous-même:

  • laissez toujours une couche de protection sur les bardeaux (neige ou glace);
  • enlevez la neige du bas vers le haut, et non sur le bout d’une échelle, ce qui risque de déclencher une avalanche;
  • enlevez la glace du haut du toit vers le bas pour que les blocs de glace glissent sur une surface bien protégée.

 

Glaçons

La présence de glaçons le long de la toiture indique une perte de chaleur — une maison bien construite ne présente pas de barrage de glaçons. Prenez des photos afin de repérer les endroits problématiques et d’y effectuer les réparations qui s’imposent au printemps.
 

Déglaçage

Vous pouvez déglacer le bord de la toiture pour éviter la formation de petits lacs lors de journées plus chaudes et les infiltrations subséquentes. Saupoudrez de déglaçant sans sel ou placez par-dessus la glace des fils électriques, qui s’enfonceront jusqu’aux bardeaux et formeront des rigoles permettant à l’eau de s’égoutter.
 

Expertise: Jon Eakes
Rédaction: Louise Bouchard

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.