Vous êtes ici

Le traitement du frêne

Le traitement du frêne
Un frêne en santé © TVA Publications | Marie-Claude Viola
|

Le traitement actuellement autorisé dans la lutte contre la propagation de l’agrile du frêne est le TreeAzin, un biopesticide injectable. Voyez en vidéo en quoi consiste le traitement. 

DÉCOUVREZ D'AUTRES ARTICLES SUR L'ENVIRONNEMENT

Réservé aux pros

Il faut d’abord savoir que le traitement au TreeAzin doit être confié à un spécialiste détenteur des permis nécessaires pour l’application de pesticides et accrédité par le fabricant du produit, soit BioForest.

Pour ce reportage, nous avons donc rencontré M. Jacques Leboeuf, arboriculteur certifié par la Société internationale d’arboriculture, et enseignant. Son entreprise, ArboLab, (www.arbolab.com) offre des services arboricoles spécialisés. Dans la vidéo, il nous montre comment appliquer le traitement.    

 

Comme un vaccin?

L’injection du biopesticide, qui se fait au moyen d’implants (capsules à ressorts) insérés au pied de l’arbre, fait penser à la vaccination. Ce n’est pas tout à fait le cas comme le précise Jacques Leboeuf: «Le vaccin reste dans l’organisme, alors que le produit injecté est systémique et biodégradable. Il pénètre dans le système vasculaire de l’arbre et se dégrade assez rapidement de sorte qu’à la fin de la saison il ne reste plus de traces.»

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on privilégie le TreeAzin plutôt que d’autres insecticides chimiques qui tuent directement les insectes, mais qui présentent un certain risque de toxicité pour l’environnement.

|