Vous êtes ici

Le semainier: à chaque jour son tiroir

Le semainier: à chaque jour son tiroir
© TVA Publications | Stéphane Lessard et Bruno Petrozza
|
  • Temps requis Entre 8 et 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté moyenne
  • Coûts $ (moins de 500)
Conception et stylisme: Josée Lemieux
Réalisation: Luc Chênevert
Photos d’atelier: Stéphane Lessard
Photos de présentation: Bruno Petrozza, assisté de Saverio Lariccia
 

Proche parent du chiffonnier, le semainier s’en distingue par ses sept tiroirs, soit un pour chaque jour de la semaine.

CONSULTEZ L'ARTICLE SUR L'ASSEMBLAGE À QUEUE D'ARONDE

CONSULTEZ D'AUTRES PROJET D'ÉBÉNISTERIE

L'assemblage du bâti

L’assemblage du bâti de ce meuble est relativement simple à réaliser. Il est composé de quatre montants, de deux traverses et d’un dessus en érable massif; les panneaux de particules des côtés et de l’arrière sont recouverts de placage en érable. Les panneaux sont fixés aux montants avec des assemblages à lamelles, tandis que les traverses sont assemblées aux montants avant et arrière avec des goujons.

Après avoir marqué avec précision les endroits où perforer les rainures pour les lamelles sur les montants et sur les chants des panneaux, réalisez-les avec une fraiseuse à lamelles en vous assurant que les pièces sont fixées solidement au plan de travail.

Avec un guide à goujonner, percez les ouvertures sur les montants et les extrémités des traverses afin d’y réaliser les assemblages à goujons.