Vous êtes ici

Le confort d’un plancher chauffant

Plancher chauffant
© TVA Publications | Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
|
  • Temps requis Plus de 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté moyenne
  • Coûts $$ (de 500 à 1500)

L’économie d’énergie est votre mot d’ordre? Optez pour un système de plancher chauffant qui fonctionne selon le principe du rayonnement d’un câble installé en serpentins.

VOYEZ D'AUTRES IDÉES POUR LE REVÊTEMENT DE SOL

Vérifications

À l’aide d’un multimètre, vérifiez l’intégrité du système de câblage en mesurant son impédance (sa résistance interne). Cette valeur, exprimée en ohms, est inscrite sur l’étiquette du câble et doit impérativement correspondre à la valeur relevée. Elle permet de s’assurer à 95 % de l’intégrité du câble. Pour être certain à 100 %, il est conseillé d’utiliser un mégohmmètre. Une lecture doit être faite avant et après la pose, une autre après l’application du ciment-colle et une dernière fois après la pose du revêtement.

 

Des calculs importants

Mesurez la surface à couvrir en tenant compte des obstacles à contourner. Retenez que, si le système est la source principale de chauffage, la distance entre chaque rang de câble doit être de 3 po, alors que, dans le cas d’un chauffage d’appoint, elle doit être de 4 po. Considérez aussi que le câble ne doit pas parcourir plus de 10 pi en ligne droite avant de changer de direction. Sinon, il faudra subdiviser. Tout excédent de câble ne peut être coupé ni modifié.