Vous êtes ici

Le compost dans tous ses états

La matière organique représente entre 30 et 40 % du contenu des poubelles.
© iStockphoto
|

Les matières organiques — derniers résidus recyclables de nos poubelles — seront bientôt complètement transformées en compost ou en énergie verte grâce à l’implantation de bacs bruns à l’échelle du Québec.

DÉCOUVREZ D'AUTRES CONSEILS POUR RENDRE VOTRE MAISON PLUS ÉCOLOGIQUE

Le compost au Québec

La politique québécoise de gestion des matières résiduelles annoncée en novembre 2010 par le gouvernement vise à doter la province d’installations de compostage industriel et de biométhanisation. On veut ainsi éviter l’enfouissement de la matière organique, source importante d’émissions de gaz à effet de serre. La production d’une nouvelle énergie verte comme le biométhane permettra notamment de remplacer le combustible fossile utilisé, par exemple, pour chauffer des bâtiments. Ce programme s’inscrit dans la volonté du gouvernement de lutter contre les changements climatiques. Il s’agit d’une mesure qui aura un effet certain, car là où la récupération se limite au bac vert, on estime que la matière organique représente entre 30 et 40 % du contenu des poubelles. Ainsi, depuis 2013, il est interdit d’enfouir le papier et le carton; puis, d’ici une dizaine d’années, on proscrira l’enfouissement d’autres matières organiques putrescibles, comme les feuilles et les restes de table.

Le compost domestique

Le compost domestique est celui que nous préparons, dans des composteurs en bois ou en plastique noir, avec des épluchures de fruits et de légumes, des feuilles mortes et des rebuts de jardin. Nous l’utilisons pour enrichir nos potagers, nos platebandes et nos pelouses. On ne doit jamais y incorporer des restes de table ayant été en contact avec de la viande ou du gras animal, car cela génère de mauvaises odeurs, attire la vermine, etc. Un compost bien brassé et composé d’un mélange équilibré de matières sèches et humides finira plutôt par dégager une agréable odeur de sous-bois.

Le compost industriel

Déjà implanté dans plusieurs municipalités, le bac brun permet de recycler des matières putrescibles que nous ne pouvons pas incorporer dans le compost domestique. Le bac brun possède un couvercle et fait l’objet d’une collecte régulière. Il sera acheminé vers les usines de biométhanisation ou de compostage industriel destiné principalement à la fertilisation des sols en agriculture.

|