Vous êtes ici

L’assemblage à goujons

Percuese à colonne
© TVA Publications | Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
|

Parmi les méthodes de préparation d’assemblages à goujons, en voici une qui utilise des pointes de centrage pour repositionner les perçages et qui s’effectue sur la perceuse à colonne.

Le perçage

Définissez d’abord la position des assemblages et le type de goujon à employer (diamètre et longueur). Puis ajustez la perceuse à colonne en fonction du perçage des pièces. Assurez-vous du parallélisme de la surface du plateau avec l’axe de la mèche — le chant supérieur du plateau doit être d’équerre avec la mèche.

Déterminez la position du perçage — correspondant généralement au centre de l’épaisseur de la pièce — en déplaçant le plateau sur le pivot de la colonne. Dans ce cas-ci, deux goujons sont insérés au bout de la pièce. Soutenez celle-ci à l’aide du guide d’appui ou d’un morceau de bois équarri. Veillez à ce que cet appui soit parfaitement d’équerre avec le chant supérieur du plateau; déplacez-le pour chaque ouverture. Ajustez ensuite la profondeur du perçage.

 

Position des trous

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

À l’aide de pointes de centrage, marquez la position des trous sur les pièces à assembler. Faites preuve de précision, car la qualité du montage en dépend. Replacez le plateau de la perceuse en position horizontale et effectuez les ajustements nécessaires. Le perçage de la face des pièces ne requiert pas l’utilisation d’un guide.

Alignez la pointe de la mèche avec la marque incrustée par la pointe de centrage et percez.


Photos: Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie

|