Vous êtes ici

La vérification diligente

( Page 2 de 3 )

À faire

  • Visiter l’immeuble (questionnez le concierge)
  • Visiter la totalité des logements (questionnez les locataires)
  • Après la visite, vérifier ces éléments: municipalité, zonage, zone inondable, avis de non-conformité. Permis de construction, subvention possible?
  • Tenter de cerner la réputation de l’immeuble et la qualité des locataires
  • Vérifier le système de chauffage
  • Dans le cas d’une copropriété, vérifier l’état du fonds de prévoyance
  • Faire une entrevue en profondeur avec le concierge
  • Examiner les revenus à partir des baux et des dépôts bancaires
  • Lire les baux et les lettres de reconduction (surveillez les inclusions)
  • Voir s’il y a eu des demandes à la Régie du logement
  • Se renseigner sur les habitudes de paiement des locataires
  • Vérifier les vacances (inoccupation des logements) et les mauvaises créances
  • Vérifier les revenus de stationnements et de buanderie
  • Examiner les dépenses (taxes, assurances, entretien, énergie, concierge, pelouse, déneigement, administration, déchets)
 

Vous croyez que c’est terminé? Eh bien non, il reste encore quelques étapes!

  • Procéder à l’inventaire des biens meubles apparaissant sur les baux
  • Faire l’inventaire des accessoires et des outillages
  • Demander les factures pour les travaux majeurs effectués
  • Vérifier quelles sont les garanties
  • Évaluer s’il y a des travaux majeurs à prévoir dans un avenir proche
  • S’assurer d’avoir un certificat de localisation récent
  • Demander et lire le rapport du test de pyrite
  • Demander et lire le rapport de l’étude environnementale (souvent exigé pour les immeubles de six logements et plus)

 

 

LIRE LA SUITE >

 

Note sur l’auteur de cet article:

 

Photo de Jacque Lépine

Jacques Lépine est le président-fondateur du Club d’investisseurs immobiliers du Québec qui regroupe plus de 16 000 membres.

Il est aussi coach, mentor, formateur et investisseur immobilier.  Il est l’auteur de cinq best-sellers sur l’immobilier.

En 2005, il a mis sur pied avec sa conjointe la fondation Logeons nos familles, laquelle permet d’aider des familles de milieux défavorisés.

 

 

Faites de l'argent en immobilier avec l'argent des autres Focus, le pouvoir de la visualisationL'indépendance financière grâce à l'immobilierL'indépendance financière automatique

 

|