Vous êtes ici

La préparation des surfaces

Ponçage des surfaces
© TVA Publications
|

Dans la finition d’un meuble, l’étape la plus importante est sans doute le ponçage. La qualité du résultat dépend grandement du soin qui lui est apporté.

DÉCOUVREZ TOUTES LES ASTUCES D'ATELIER

À quoi sert le ponçage?

Le ponçage vise d’abord à effacer toutes les traces des opérations de façonnage et d’assemblage. Il a aussi pour objectif de couper les fibres de bois mal orientées et d’uniformiser la porosité du bois en bouchant les zones trop poreuses, ce qui assure une pénétration uniforme des teintures. Enfin, en créant de légères stries régulières à la surface du bois, le ponçage améliore l’adhérence des enduits de finition.

Un ponçage réussi

Un ponçage réussi repose sur une approche méthodique. Si vous comptez employer une teinture à base d’eau, il faut d’abord humecter le bois puis le laisser sécher avant le ponçage initial. Cette opération, appelée épongeage, relèvera les fibres du bois (comme le ferait la teinture à l’eau). Après l’épongeage et le premier ponçage, vous pourrez utiliser la teinture à l’eau sans craindre de voir apparaître les défauts dus à l’humidité.

Pour obtenir de bons résultats, particulièrement dans le cas des bois tendres, il est essentiel de poncer en suivant le fil du bois. Il faut également procéder de manière progressive en choisissant du papier abrasif de grain approprié au bois employé.

Pour les essences moyennement dures (chêne, érable, frêne, etc.), les deux dernières étapes de ponçage devraient être faites avec du papier de grain de 100 et de 150. Employez, dans l’ordre, du papier de grain de 120 et de 180 pour terminer le ponçage des bois moyennement tendre (pin, merisier, aulne, etc.).

Pour que le ponçage soit efficace, on adopte habituellement un intervalle de deux grains entre des papiers abrasifs utilisés successivement. Un écart trop grand laissera la surface fortement rayée et inesthétique. Par ailleurs, un papier de grain trop fin et inadapté à l’essence (par exemple un grain de 280 sur du bois dur) tend à polir la surface et diminue l’adhérence de l’enduit de finition. Il faut enfin savoir que le papier abrasif doit être remisé dans un endroit sec, à l’abri de la poussière et de toute substance grasse.

|