Vous êtes ici

La pose de gazon en automne

( Page 2 de 2 )

Poser du gazon à l’automne

L’installation de plaques en automne donne d’excellents résultats. En fait, il faudra attendre au printemps pour en observer les fruits, selon le moment de l’installation.

La terre étant plus fraîche qu’en été, le gazon en plaques résistera mieux au choc de sa transplantation sur le nouveau terreau. Par exemple, des plaques installées en octobre nécessiteront moins d’arrosage que d’autres installées en juillet. Il n’y a en fait aucune limite de temps pour installer un gazon précultivé.

Si, par exemple, vous l’installez en décembre, les plaques entreront en période de dormance à la suite de leur récolte, et elles ne se réveilleront qu’au printemps.

La neige aidera

La neige demeure l’élément central dans la bonne croissance d’un gazon précultivé installé tardivement. L’hiver durant, elle exercera un poids sur le gazon, ce qui assurera un contact étanche avec le sol. Vous évitez ainsi les trous d’air entre les plaques et la terre, et vous vous déchargez de la tâche de passer un rouleau sur le terrain après l’installation.

Par ailleurs, la neige, en fondant au printemps, fournira la majeure partie de l’eau dont le nouveau gazon a besoin pour s’enraciner solidement dans le sol. Un souci de moins!

La dormance

Le gazon en plaques installé pendant que le sol est gelé entre dans un état de dormance. Ainsi, sa croissance est stoppée, et son état est maintenu jusqu’au dégel du printemps, où il reprend son cycle de croissance. 

|