Vous êtes ici

La création d'un muret

La création d'un muret
Réalisation: Les entreprises Lavoie et Leblanc | Expertise: Laniel Prodamex © TVA Publications | Photos: Paul Ducharme
|

En plus d’offrir un coup d’oeil agréable, un muret de blocs est souvent d’une grande utilité. Ici, il sert à éviter qu’un terrain surélevé ne glisse sur celui du voisin. Nous avons suivi la progression de cet aménagement réalisé par Claude Pharand et l’équipe de Laniel Prodamex.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR L'EXTÉRIEUR

 

Étape 1 à 5 | Étape 6 à 10 | Étape 11 à 14

 

Étape 1 - excavation du sol

1 | La première étape consiste à excaver le sol où se trouvera le muret. L’idéal est d’utiliser de la machinerie lourde, même si cette excavation peut se faire manuellement en cas de besoin. Ici, le muret de blocs servira de mur de soutènement et remplacera un mur de bois dont la durée de vie était terminée.

    

Étape 2 - installation d'une toile géotextile

2 | L’ouvrier installe une toile géotextile au fond de la partie excavée, afin de créer une base stable et d'assurer un meilleur drainage. La toile empêche notamment la terre de se mêler à la pierre, dont le rôle est précisément d’assurer un bon drainage.

Étape 3 - préparation de la base du muret

3 | On déverse de la pierre concassée dans la partie excavée pour préparer la base du muret. Idéalement, on doit en mettre suffisamment pour obtenir une épaisseur d’environ 6 po sur une largeur de 24 po.

  

Étape 4 - niveler le terrain minutieusement

4 | Comme c'est presque toujours le cas dans ce type de travail, il faut niveler minutieusement la couche de pierre concassée.

 

Étape 5 - compacter la pierre concassée

 

 

 

 

5 |  Il faut ensuite compacter la pierre concassée à deux ou trois reprises, ce qui demande une trentaine de minutes. Une fois le compactage terminé, la base sera presque aussi dure que du ciment. Cela assurera la stabilité du mur.

 

Étape 1 à 5 | Étape 6 à 10 | Étape 11 à 14

|