Vous êtes ici

La certification Novoclimat

La certification Novoclimat
© TVA Publications | Photos: Frédéric Auclair
|

À l’instar d’autres labels de qualité ayant pour objectif de rassurer le consommateur sur le produit ou le service qu’il acquiert, la certification Novoclimat s’adresse à l’acheteur d’une maison neuve (unifamiliale ou copropriété) qui recherche une habitation de haute performance énergétique, construite avec soin, exempte d’humidité et de courants d’air, et plus facile à chauffer. Cette certification peut aussi s’appliquer à des projets majeurs de rénovation ou d’agrandissement.

DÉCOUVREZ TOUS NOS CONSEILS AUX PROPRIOS

La gestion du programme a été confiée au ministère des Ressources naturelles et de la Faune, celui-là même qui chapeaute les activités d’Hydro-Québec. Il apparaît clairement que sa mission première est l’économie d’énergie, puisque les ménages québécois subissent des coûts énergétiques élevés, notamment pour le chauffage de leur habitation. On considère qu’une maison certifiée Novoclimat devrait diminuer du quart la facture énergétique d’un ménage, soulageant de beaucoup la pression sur le réseau électrique. En effet, le secteur résidentiel consomme à lui seul près de 35 % de l’énergie électrique produite au Québec (source: Hydro-Québec, MRNF).

Les exigences techniques de Novoclimat — plus élevées que les normes de construction actuelles — visent à réduire les déperditions thermiques du bâtiment par une meilleure isolation et une étanchéité accrue de l’enveloppe vis-à-vis des infiltrations d’air, ce qui ne manquera pas d’accroître par le fait même le confort des occupants.

La grande quantité de règles à respecter pour satisfaire à la certification Novoclimat impressionne. La responsabilité d’appliquer ces particularités lors de la conception du projet, en les incorporant aux plans et devis, incombe aux architectes, aux ingénieurs et aux concepteurs du projet.

L'isolation

© Owens Corning Canada

En ce qui a trait à l’isolation du sous-sol, par exemple, la semelle de fondation se voit recouverte d’un isolant de valeur R-5, et la fondation est isolée sur toute sa hauteur (valeur R-17). Quant aux murs extérieurs, ils se voient emmitouflés d’un revêtement d’une valeur minimale de R-24,5.

Par ailleurs, les ponts thermiques seront en pratique éliminés, puisque tous les éléments de la charpente seront désormais protégés du froid à l’aide d’un revêtement continu de résistance thermique R-4.

 

LIRE LA SUITE >

|