Vous êtes ici

Installer un ventilateur de salle de bain

Installer un ventilateur de salle de bain
© iStock
|

Pour remédier aux problèmes d’humidité dans la salle de bain, la solution est l'installation d'un ventilateur. Le travail est à la portée de tout bricoleur.

CONSULTEZ D'AUTRES CONSEILS D'INSTALLATION

Il est important de choisir un appareil dont la capacité d’évacuation est suffisante pour les dimensions de votre pièce.

Ventilateur, évent et conduit

Lorsque les combles sont accessibles, il est préférable d’assurer la ventilation d’une salle de bains par la toiture. Une ventilation par le mur extérieur est toujours possible à la condition que l’évent ne donne pas sous un avant-toit, car l’air humide pourrait alors s’introduire dans les combles.

Si la puissance entre en ligne de compte dans le choix d’un ventilateur, le modèle d’évent, lui, dépend du type de toiture. Celui privilégié pour cette installation est fabriqué par la compagnie Maximum et convient aux toits en pente: il est conçu de telle sorte que le clapet demeurera en position fermée malgré l’angle du toit.

Le modèle comprend également un déflecteur d’air qui empêche l’air chaud et humide en provenance de la salle de bains de faire fondre la neige accumulée sur la toiture. Il prévient ainsi la formation de glace qui, elle, augmente les risques d’infiltration d’eau.

Ce modèle, fabriqué en acier galvanisé, est également doté d’une grille amovible pour contrer l’intrusion de rongeurs ou d’oiseaux.

Voir la galerie

À partir des combles, vous devrez pratiquer, entre les chevrons, un trou de repère qui correspond au centre de l’évent. 

|