< Voir l'article Insonoriser un plafond

Insonoriser un plafond

Fibre cellulosique

© Rona

1 / 5

Partager

Fibre cellulosique

Plutôt que de dégarnir le plafond de sa couche de gypse, injectez de la fibre cellulosique dans les cavités entre les solives. Cela élimine la réverbération ou effet de tambour, phénomène qui amplifie les sons dans toute cavité.

La fibre cellulosique est un isolant en vrac composé de fibres de bois recyclées et ignifugées. Non irritant, le produit représente un excellent choix écologique. On remplit les cavités du plafond en y injectant l’isolant de fibre cellulosique à une densité de 2 1/2 lb/pi3 à travers des trous de 2 po de diamètre, percés dans le gypse, près d’un mur, dans les intervalles entre les solives.

À cause de la présence de croix de Saint-André, il se peut que plus d’un trou soit nécessaire par intervalle. Pour injecter la fibre, on doit utiliser un souffleur muni d’un long tuyau. On peut louer ce type d’appareil dans un centre de location d’outils. Notez aussi que certaines grandes surfaces prêtent un souffleur aux acheteurs de fibre cellulosique.

On peut, enfin, confier le travail à une entreprise spécialisée en isolation et en insonorisation. L’injection terminée, il faut replâtrer tous les trous.

  • Fibre cellulosique
  • Fibre cellulosique
  • Fibre cellulosique
  • Fibre cellulosique
  • Fibre cellulosique