Vous êtes ici

Insonoriser un plafond

Insonoriser un plafond
© Shutterstock
|

Pour vivre dans un logement silencieux et agréable, choisissez des techniques classiques et des matériaux d’insonorisation qu’on trouve facilement dans les centres de rénovation.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS DE RÉNOVATION

Normes à suivre

Le Code national du bâtiment (CNB) réglemente la résistance aux bruits aériens entre les logements d’un immeuble d’habitation. Il exige un indice de transmission du son (ITS) de 50 entre les logements. C’est une norme minimale qui rend par exemple inintelligible une conversation animée entre deux personnes situées de l’autre côté d’un mur ou d’un plancher. Un ITS de 55 permettrait de ne plus percevoir la conversation.

Le panneau Enermax

Le panneau Enermax contient 55 % de fibres cellulosiques de récupération industrielle, sous forme de copeaux (sous-produits des industries de bois de sciage et du meuble) ainsi que 38 % de matières cellulosiques post-consommation extraites de la démolition de bâtiments. Il contient également 1 % de matières provenant du recyclage de panneaux hors norme directement à l’usine.

À cela s’ajoute de l’amidon de blé (liant des fibres de bois), de la paraffine et de la colle à base d’eau. Les panneaux sont totalement exempts de COV et ne contiennent aucune résine de formaldéhyde ajoutée. L’utilisation du produit mène à l’obtention de plusieurs points LEED (norme de construction écologique reconnue à l’échelle internationale).

 

Fibre cellulosique Voir la galerie

Plutôt que de dégarnir le plafond de sa couche de gypse, injectez de la fibre cellulosique dans les cavités entre les solives. Cela élimine la réverbération ou effet de tambour, phénomène qui amplifie les sons dans toute cavité.

La fibre cellulosique est un isolant en vrac composé de fibres de bois recyclées et ignifugées. Non irritant, le produit représente un excellent choix écologique. On remplit les cavités du plafond en y injectant l’isolant de fibre cellulosique à une densité de 2 1/2 lb/pi3 à travers des trous de 2 po de diamètre, percés dans le gypse, près d’un mur, dans les intervalles entre les solives.

À cause de la présence de croix de Saint-André, il se peut que plus d’un trou soit nécessaire par intervalle. Pour injecter la fibre, on doit utiliser un souffleur muni d’un long tuyau. On peut louer ce type d’appareil dans un centre de location d’outils. Notez aussi que certaines grandes surfaces prêtent un souffleur aux acheteurs de fibre cellulosique.

On peut, enfin, confier le travail à une entreprise spécialisée en isolation et en insonorisation. L’injection terminée, il faut replâtrer tous les trous.

|