Vous êtes ici

Immobilier: Tout sur les promesses d'achat

( Page 3 de 3 )

Pour chacune des clauses conditionnelles précédentes, il vous est possible en tout temps de changer d’idée et de vous retirer de la promesse. Il est très important de pouvoir le faire, parce qu’une fois les clauses honorées, il vous sera impossible de ne plus acheter, sinon vous vous exposez à des poursuites judiciaires pour non-respect ou rupture de contrat.

Il faut bien comprendre qu’un acheteur désire geler la propriété le plus longtemps possible et qu’à l’inverse, le vendeur désire la geler le moins longtemps possible. C’est pour cette raison que les délais de réalisation des conditions font l’objet de discussions et de négociations entre un acheteur et un vendeur.

Lorsqu’un courtier immobilier participe à la négociation, il doit effectuer un suivi très rapidement et s’assurer que les délais ne sont pas dépassés, afin que la transaction se réalise le plus rapidement possible ou d’éviter que l’offre devienne nulle et non avenue.

Bref, il ne faut jamais prendre à la légère une promesse d’achat qui, comme je le mentionnais au début de mon article, constitue un réel contrat qui unit acheteur et vendeur.

Bon placement!

 

Note sur l’auteur de cet article:

 

Photo de Jacque Lépine

Jacques Lépine est le président-fondateur du Club d’investisseurs immobiliers du Québec qui regroupe plus de 16 000 membres.

Il est aussi coach, mentor, formateur et investisseur immobilier.  Il est l’auteur de cinq best-sellers sur l’immobilier.

En 2005, il a mis sur pied avec sa conjointe la fondation Logeons nos familles, laquelle permet d’aider des familles de milieux défavorisés.

 

 

Faites de l'argent en immobilier avec l'argent des autres Focus, le pouvoir de la visualisationL'indépendance financière grâce à l'immobilierL'indépendance financière automatique

 

|