Vous êtes ici

Guide d'achat: Les laveuses à pression

Guide d'achat: Les laveuses à pression
© TVA Publications | Photo: Kärcher Canada
|

Qu’on choisisse une laveuse à pression électrique ou à essence, il importera d’opter pour l’outil doté des capacités appropriées à l’utilisation qu’on projette d’en faire. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir!

DÉCOUVREZ TOUS LES ARTICLES SUR LES OUTILS

On peut comparer différents modèles en multipliant la puissance (exprimée en PSI, ou pounds of pressure per square inch) par la quantité d’eau utilisée chaque minute (les GPM, ou gallons per minute) pour obtenir ce qu’on appelle les «unités de nettoyage».

Ainsi, une laveuse offrant une puissance de 2800 PSI et utilisant 2,3 GPM aura 6440 unités de nettoyage. «Ça reste toutefois une mesure subjective, prévient Martin Lemieux, directeur adjoint du magasin Home Depot de la rue Sauvé, près du Marché central de Montréal.

Est-ce qu’on a besoin de puissance, pour décaper une clôture, ou d’une bonne capacité de rinçage, pour nettoyer un dégât?» M. Lemieux recommande habituellement à ses clients une laveuse se situant entre ces deux extrêmes, soit un appareil offrant un ratio intéressant.

Les laveuses à pression à essence, plus lourdes et plus puissantes, seront aussi plus dispendieuses que les laveuses électriques. On peut facilement obtenir une laveuse électrique pour moins de 100 dollars, tandis que les modèles à essence coûteront 300 dollars et plus.

L'entretien

duo de laveuses à pression à essence

© Briggs & Stratton

 

Les laveuses à pression à essence nécessiteront un changement d’huile au moins une fois par an. Toutefois, lorsque l’appareil est neuf, on devra changer l’huile une première fois au bout de seulement cinq à huit heures, pour se débarrasser des impuretés de métal qui auront commencé à circuler et qui pourraient abîmer le moteur à longue.

Autant pour les modèles à essence qu’électriques, on doit se souvenir que la pompe est refroidie par l’eau qui circule. En laissant l’appareil allumé sans l’utiliser, et donc sans circulation d’eau, la pompe finira par surchauffer, les joints de caoutchouc se détérioreront et on perdra toute puissance.

«Avec une laveuse à essence, la pompe peut être remplacée, dit M. Lemieux. Mais avec une laveuse électrique, c’est tellement compliqué à réparer qu’on ferait mieux d’en acheter une neuve.»

 

Laveuse à pression électrique

Les laveuses à pression électriques pourront être entreposées au chaud tout l’hiver, sans nécessiter de précautions particulières.

 

Laveuse à pression à essence

Dans le cas des laveuses à essence, si on prévoit que l’outil sera exposé au froid, on conseille l’utilisation d’un produit qui nettoiera et lubrifiera la pompe pour la protéger. Et, comme avec tout moteur, il serait sage d’éliminer l’essence qui se trouve encore dans le réservoir.

Enfin, la présence d’eau dure pourrait entraîner la formation de dépôts de calcaire dans les buses qu’il faudra alors nettoyer.

|