Vous êtes ici

Géométrie en voiturette

( Page 5 de 5 )

PLANS ET MATÉRIEL | DÉBITAGE ET FABRICATION

ÉTAPES 1 à 4 | ÉTAPES 5 et 6 | ÉTAPES 7 et 8

7 Rainures et languettes sont assemblées avec de la colle et les pièces sont mises sous serres. Un ponçage sera par la suite de rigueur afin d’effacer les lignes de repères.

 

 

 

 

 

8 L’assemblage terminé, il ne reste ensuite qu’à fixer les essieux (F) et à percer les trous aux extrémités pour y loger les goujons qui retiennent les roues (G). Un morceau de ruban adhésif enroulé autour de la mèche permet ici de déterminer la profondeur du trou.

 

Aucun clou de finition n’a été utilisé pour l’assemblage. Ainsi, advenant que le jouet se brise, le bambin ne risquerait pas de se blesser ou d’ingérer un clou qui serait devenu apparent.

Sécurité et finition

Les jouets destinés aux enfants doivent respecter certaines normes de sécurité. Celles-ci sont d’autant plus exigeantes dans le cas des tout-petits qui ont tendance à tout mettre dans leur bouche, avec les risques d’étouffement que cela comporte.

Et justement parce que les tout-petits mettent souvent des choses dans leur bouche, une finition non toxique est de mise. Celle-ci a été réalisée avec les couleurs de la gamme Studio de Pébéo. La formulation des couleurs garantit l’absence de métaux lourds toxiques pour l’environnement (et pour la santé de nos tout-petits!).

Le projet ici n’est donc pas recouvert d’une teinture, mais d’un glacis préparé à partir  d’un mélange de peintures acryliques et de vernis. L’avantage du glacis est qu’il permet de distinguer le fil du bois en dessous tout en assurant une meilleure uniformité entre les chants et les faces de l’objet (avec une teinture, les chants se seraient démarqués davantage en devenant plus foncés que les faces). Les couleurs sont ainsi mélangées pour obtenir une teinte verte qui sera ensuite mélangée avec le médium vernis (Liquitex). Le mélange est constitué d’environ 2 ml de peinture pour 100 ml de médium. Pour ce qui est des formes figuratives (fleurs, animaux...) la peinture est diluée dans un peu d’eau pour la rendre plus «malléable». Un pinceau traceur est utilisé pour détailler les formes.

 

PLANS ET MATÉRIEL | DÉBITAGE ET FABRICATION

ÉTAPES 1 à 4 | ÉTAPES 5 et 6 | ÉTAPES 7 et 8

|