Vous êtes ici

Gel de la tuyauterie: Comment l'éviter

( Page 2 de 3 )

Connaître le bâtiment que l’on habite

Pour réagir rapidement en cas de gel dans la tuyauterie, il est crucial de connaître l’emplacement de la valve de l’entrée d’eau principale du bâtiment afin de pouvoir la fermer. Il importe également de connaître les zones où l’isolation du bâtiment est déficiente. La recherche de tuyaux exposés au risque de gel en sera alors facilitée.

Polyéthylène réticulé et cuivre

La tuyauterie en polyéthylène réticulé (XLPE) se révèle plus résistante au gel que celle en cuivre; ce dernier tend à fendre lorsque le gel le gagne. Par contre, en cas de gel, il est possible de dégeler un tuyau de cuivre en lui induisant un courant électrique et ainsi éviter de devoir ouvrir les murs.

Bien réagir

Lorsque vous réalisez que l’eau ne se rend plus au robinet, ou que le débit est anormalement faible, il importe d’agir rapidement. La première chose à faire est de fermer l’entrée d’eau principale du bâtiment. Ensuite, vous devez ouvrir tous les robinets pour libérer la pression qui pourrait s’accumuler dans les tuyaux.

|