Vous êtes ici

Écologique, le chauffe-eau solaire

Chauffer sa maison de façon écologique
© iStockphoto
|

Un chauffe-eau solaire, c’est un appareil qui permet de produire de l’eau chaude gratuitement... Une fois l’équipement installé et complètement payé.

CONSULTEZ NOTRE CAPSULE VIDÉO SUR LE FONCTIONNEMENT D'UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE

DÉCOUVREZ D'AUTRES CONSEILS POUR RENDRE VOTRE MAISON PLUS ÉCOLOGIQUE

Un investissement à long terme

Le chauffe-eau solaire est un équipement assez coûteux, son prix variant de 9000 à 10 000 $. Malgré les subventions qui peuvent occasionnellement se présenter, le propriétaire doit attendre de 18 à 28 ans avant que son investissement soit amorti. «On peut toutefois obtenir un meilleur rendement de l’investissement (amortissement sur 10 à 12 ans) s’il y a dans la maison cinq ou six personnes, dont trois adolescents par exemple, amateurs de longue douches», affirme Mark Anto, coordonnateur de projets à Énergie Verte Benny Farm, un organisme qui installe ce type de chauffe-eau.

Un choix écologique

L’achat d’un tel équipement demande donc une bonne dose de conviction écologique. Et l’argument écolo tient la route, puisque le rayonnement solaire fournit au chauffe-eau environ 60 % de l’énergie requise pour répondre aux besoins en eau chaude d’une famille. Cela représente une réduction de la facture d’électricité de 200 à 300 $ par année, selon l'eau chaude consommée.

Édification du système

Les capteurs solaires

Il faut d’abord installer des capteurs solaires sur le toit de la maison. «Normalement, on installe deux capteurs, ce qui permet de répondre aux besoins d’un ménage de trois à cinq personnes», précise Lily Haury, présidente d’Écosolaire international, une entreprise qui réalise une grande partie des installations de chauffe-eau au Québec.

La tuyauterie

On installe ensuite une tuyauterie en boucle qui relie les capteurs à une pompe. Fonctionnant à l’énergie solaire, celle-ci fait circuler dans les capteurs un fluide caloporteur composé de propylène-glycol. C’est ce fluide qui, une fois chauffé par le soleil, permet de réchauffer l’eau froide dans un échangeur de chaleur. L’eau chaude est ensuite stockée dans un réservoir, en attente d’utilisation. Si nécessaire, sa température sera augmentée grâce à un élément auxiliaire présent dans le réservoir de stockage. «L’installation complète du système, effectuée par trois hommes, dure 12 heures», estime Mme Haury.

Mise en garde

Tout propriétaire doit conserver son chauffe-eau traditionnel, au cas où il n’arriverait pas à produire de l’énergie solaire. Au Québec, cependant, l’ensoleillement est très bon; il est semblable à celui d’autres grands pays utilisateurs d’énergie solaire comme l’Allemagne et l’Espagne. 

|