Vous êtes ici

Connaissez-vous le bois d'ébénisterie?

Contrôler l'humidité
© TVA Publications | Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
|

Le choix du bois et le repérage des caractéristiques influençant la réussite d’un ouvrage jouent un rôle prépondérant en ébénisterie. Voici comment maximiser ses résultats.

APPRENEZ-EN DAVANTAGE SUR LE BOIS

Contrôler l’humidité

Le taux d’humidité acceptable doit se situer entre 6 et 8 %. Or, nombre de fournisseurs entreposent le bois dans de grands espaces non chauffés où le taux d’humidité passe parfois la barre du 10 %. C’est pourquoi il vaut mieux prévoir une période de «séchage» de deux semaines (voire davantage) pour que les pièces se stabilisent. Un truc: empilez les planches en glissant des baguettes entre elles pour permettre la circulation d’air — préférablement dans l’atelier ou à l’endroit où le bois sera travaillé.
 

Pièces brutes ou équarries?

Selon son expérience et son outillage, on peut se procurer des pièces de bois brut, rabotées sur deux ou quatre faces (un banc de scie, une dégauchisseuse et une raboteuse sont nécessaires), ou en planches équarries sur les quatre côtés (banc de scie seulement). Le bois équarri pouvant quand même gauchir, cela exige d’être très vigilant lors du débitage de ces pièces.

|