Vous êtes ici

Composition géométrique d’étagères murales

Composition géométrique d’étagères murales
© TVA Publications | Pierre Halmaï
|
  • Temps requis Entre 8 et 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté moyenne
  • Coûts $ (moins de 500)

Réalisation: Luc Chênevert
Photos d’étapes: Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
Photos de présentation: Pierre Halmaï
Stylisme: Marie-Claude Petit

Faites de contreplaqué de merisier multiplis, ces solides étagères murales peuvent meubler n’importe quelle pièce de la maison. Chacune présente un assemblage à adents facile à réaliser sur le banc de scie, pour autant que l’on procède avec méthode et minutie.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR VOS ENFANTS

Préparation des assemblages

Deux baguettes et un guide de coupe

Le découpage des adents sur le banc de scie ne pourrait se faire sans la préparation préalable d’un guide de coupe et de deux baguettes de format identique à celui des queues et des entre-queues (3/8 po x 7/8 po). Pour réaliser l’opération sur le banc de scie, vous aurez en outre besoin d’installer la lame à rainurer en prenant soin de régler précisément sa largeur sur celle de l’entaille (7/8 po). Il vous faudra être tout aussi minutieux pour son ajustement en hauteur qui, lui, est fait en fonction de l’épaisseur des pièces à assembler, soit 3/8 po. En ajoutant à cette dernière mesure l’épaisseur d’un cheveu, 1/32 po tout au plus, vous vous faciliterez de beaucoup la tâche lors de l’assemblage. Il est en effet de loin préférable que les adents débordent légèrement sur la face adjacente plutôt que le contraire; il sera ensuite possible de faire disparaître l’excédent au ponçage.

Quant au guide de coupe, il est simplement constitué d’une planche de contreplaqué fixée au guide à onglets. Une première entaille est faite dans la planche et une des baguettes y est insérée. Elle servira de bloc guide. La planche est ensuite déplacée pour situer la lame vis-à-vis de la deuxième entaille. Pour cela, il suffit d’intercaler la deuxième baguette entre le bloc guide et la lame, puis de revisser la planche au guide à onglets.

Faire des tests

Malgré toute l’attention que vous aurez mise dans vos réglages, quelques tests effectués sur des pièces de rebut ne sont pas superflus. La moindre erreur, aussi minime soit-elle, ne fera que s’additionner d’une coupe à l’autre. C’est la raison pour laquelle nous insistons sur la nécessité d’être précis.