Vous êtes ici

Comment rendre sa cuisine fonctionnelle

© Rénovation-Bricolage
|

Parce qu’on aime s’y réunir en famille ou entre amis, la cuisine doit être un espace hyper fonctionnel où il est facile et agréable d’accomplir les tâches quotidiennes.

DÉCOUVREZ TOUTES LES ASTUCES RÉNO POUR LA CUISINE

La cuisine doit être aménagée en tenant compte de ses dimensions, de ses caractéristiques, mais aussi des habitudes, des goûts et des besoins des occupants: on cuisine seul ou à plusieurs, on consulte souvent ou jamais des livres de recettes, on préfère certains ustensiles à d’autres, on se sert toujours ou occasionnellement des épices, on a des maux de dos ou de genoux, etc.

Tous ces éléments constituent les assises d’un aménagement de cuisine optimal appelé dynamic space ou triangle de travail.

Principes de base du dynamic space

Pour une meilleure ergonomie:

  • Placer le matériel souvent utilisé dans des tiroirs coulissants sous le plan de travail et au niveau inférieur des armoires du haut.
  • Mettre le matériel employé moins souvent au milieu des rangements mentionnés ci-dessus. 
  • Ranger le matériel qui n’est que rarement utilisé au niveau supérieur des armoires du haut et au niveau inférieur des tiroirs du bas.
 

Pour un meilleur accès et une plus grande facilité de mouvement:

  • Éviter les armoires avec portes  au niveau inférieur.
  • Préférer des tiroirs à dégagement total, pour une visibilité et une accessibilité maximales, équipés d’amortisseurs pour une fermeture silencieuse et en douceur.
  • Répartir le matériel de cuisine en fonction des zones de travail (exemple: casseroles, plats et plaques près de la zone de cuisson).
Le zonage Voir la galerie

Pour que le centre nerveux de la maison soit fonctionnel, il est primordial de bien positionner la zone de cuisson (four, plaque de cuisson, micro-ondes), la zone humide (évier, lave-vaisselle) et la zone de travail (réfrigérateur, espaces de rangement).

Le trajet le plus souvent parcouru par la personne qui cuisine forme un triangle qui relie la zone de cuisson à la zone humide, en passant par le plan de travail.

En tenant compte de l’aspect ergonomique, les trois côtés du triangle doivent donc être le plus courts possible (entre 4 pi et 9 pi maximum) de façon à limiter les déplacements. En principe, la somme des trois côtés du triangle de travail ne devrait pas dépasser 26 pi.

Attention également à l’ordre de succession de ces zones, qui devrait être différent selon que vous êtes droitier ou gaucher. Pour les droitiers, l’idéal est d’avoir la zone humide à gauche et la zone de cuisson à droite, séparées par le plan de travail.

Pour les gauchers, la disposition inverse s’avérera plus efficace. De même, une cuisine en «U» sera plus confortable lorsqu’une seule personne se charge des repas alors qu’une distribution en «L» favorisera la participation d’autres membres de la famille.

|