Vous êtes ici

Comment remplacer un carreau de céramique

( Page 9 de 9 )

Support et préparation des produits

En règle générale, les carreaux et les joints de coulis sont aussi solides que le support sur lequel ils reposent. Si la sous-couche est le moindrement flexible ou instable, le carrelage sera sujet aux bris ou à l’effritement.

Pour sa rigidité et sa compatibilité avec le ciment-colle et le coulis, une surface de béton représente sans contredit le support par excellence pour la pose des carreaux. Dans le cas du contreplaqué, il faut pouvoir compter non pas sur une, mais sur deux épaisseurs de panneaux d’au moins 5/8 po chacun. Une autre solution consiste à remplacer la deuxième épaisseur de contreplaqué par un panneau de fibrociment, dont les qualités sont comparables à celles d’une dalle de béton.

Outre le support de pose, il faut également considérer l’application et la préparation du ciment-colle. Lorsqu’un carreau se décolle de son support (sans nécessairement se casser), il est possible que ce soit parce que l’application d’adhésif a été insuffisante.

Quant à la préparation du ciment-colle, il importe de respecter les quantités de poudre et d’eau nécessaires au mélange pour ne pas nuire à la performance du produit. Enfin, un délai trop long entre la préparation et l’application risque de compromettre la qualité du ciment-colle, qui sera alors beaucoup moins efficace. C’est souvent le cas du ciment-colle à prise rapide, qui durcit en 30 minutes. Passé ce délai, la préparation devient inutilisable et il ne sert à rien d’y ajouter de l’eau; il faut refaire un autre mélange.

Vous aimerez aussi...

Pose d'un plancher de lattes en 8 pointsProblèmes de parquet: Les solutionsCéramique sur céramique!

Pose d'un plancher de lattes en 8 points

Problèmes de parquet: Les solutionsCéramique sur céramique!

 

|