Vous êtes ici

Chevalet pliant pour vos chefs-d’œuvre

Chevalet pliant pour vos chefs-d’œuvre
© TVA Publications | Pierre Halmaï
|
  • Temps requis Plus de 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté élevée
  • Coûts $ (moins de 500)

Réalisation: Atelier Luc Chênevert
Rédaction: Luc Gonthier
Photos d’étapes: Jean-Luc Laporte, Interzone Photographie
Photos de présentation: Pierre Halmaï

Comme la peinture, l’ébénisterie relève de l’art. Toutes deux exigent imagination, planification, précision et concentration. Voici donc un chevalet pour ceux qui apprécient les défis et le travail minutieux.

DÉCOUVREZ D'AUTES PROJETS POUR VOUS AMUSER

Le boîtier

Assemblage à queues droites

Le chevalet est constitué à la base d’un boîtier (pièces A et B), ouvert à l’avant, qui sera par la suite refendu en deux parties (couvercle et boîtier proprement dit). Le cadre du boîtier, comme celui du tiroir (pièces H, I et EE) qui s’y insère, est assemblé à queues droites. Les encoches sont réalisées sur le banc de scie muni d’une lame à rainurer. Pour obtenir un assemblage précis, utilisez un bloc guide inséré dans un guide auxiliaire.

Toupillage des entailles

Toupillez ensuite les entailles dans lesquelles viendront se fixer les parties amovibles du chevalet, dont le piétement (pièces W). Réalisez aussi les rainures où glissera le tiroir. Par contre, attendez l’étape finale d’assemblage pour réaliser les entailles servant à faciliter la fermeture du chevalet. Il sera alors plus facile de déterminer leur emplacement exact. Remarquez enfin que les entailles qui se trouvent vis-à-vis de l’ouverture du tiroir sont comblées par de petites pièces de bois.