Vous êtes ici

13 trucs pour un plancher réussi

( Page 3 de 4 )

Le plancher de vinyle

©Shutterstock

 

  1. Puisque le vinyle est livré en rouleau, il cherche continuellement à s’enrouler sur lui-même, et il faut trouver le moyen de l’en empêcher. Dans un premier temps, on doit s’assurer de nettoyer très soigneusement la surface sur laquelle le vinyle sera installé. Non seulement cela garantira-t-il une adhésion maximale de la colle, mais le moindre clou ou la moindre vis oubliés finirait inévitablement par percer la surface du revêtement. Ensuite, on enlève toutes les plinthes et toutes les moulures pour assurer une finition de qualité. De plus, le fait de réinstaller les plinthes par-dessus le vinyle se traduira par une pose encore plus solide en empêchant le matériau de s’enrouler sur lui-même.
  2. Tout d’abord, on recommande fortement, pour l’encollage du vinyle, de chasser la colle du milieu de la pièce vers les murs, plutôt qu’en ligne droite d’un bout à l’autre de la pièce. Cela aura pour effet d’empêcher la colle de s’amonceler en un endroit, en plus de prévenir la formation de bulles d’air.
  3. Si deux pièces de vinyle ont été aboutées, il ne faut jamais pousser la colle vers le joint entre les deux. Même avec toutes les précautions du monde, la colle finira par déborder sur une des deux pièces et la gâcher. L’amoncellement de colle à cet endroit pourra aussi causer le retroussement du vinyle.

 

©Shutterstock

|