Vous êtes ici

Vive les bégonias!

Vive les bégonias!

Cet article est lié au Dossier: Jardin et potager.

© TVA Publications | Rodolf Noël
|

Les bégonias, petites fleurs démodées? Il est temps de réhabiliter ces merveilles qui demandent un minimum de soins en échange d’une floraison spectaculaire!

DÉCOUVREZ D’AUTRES AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Avec les impatientes de Nouvelle-Guinée, les tagètes et les pétunias, les bégonias font partie des classiques des pépinières, qui en vendent chaque année des centaines de caissettes. Les amateurs de jardinage prompts à privilégier les nouveautés primées les boudent parfois, jugeant qu’elles appartiennent à un autre temps. Pourtant, il y a tout à gagner à les intégrer au jardin!

On aime l’idée...

... d’utiliser les bégonias en rempart des platebandes, pour camoufler la base des arbustes ou pour créer un massif.

Les générations qui nous précèdent aimaient beaucoup les bégonias; c’est vrai que ces plantes (annuelles et vivaces pour l’extérieur, tubéreuses pour l’intérieur) font beaucoup d’effet tout en ne réclamant que peu de soins, tout au plus un arrosage régulier afin de conserver leur terreau humide. Ces fleurs s’acclimatent parfaitement dans les zones mi-ombragées, comme ici, où les nombreux arbres — bouleau, cyprès, sorbier, entre autres — modulent le panorama, mais bloquent les rayons du soleil au niveau du sol. Les bégonias sont donc des fleurs de choix qui apportent de l’éclat dans des emplacements peu ensoleillés.

|