Vous êtes ici

Une maison épurée

Une maison épurée
© TVA Publications | Drew Hadley
|

Erigée en 1969, cette maison agrandie et rénovée il y a six ans dans un style minimaliste traversera les ans sans se démoder, grâce à sa simplicité et au goût de son propriétaire pour les éléments intemporels.

 

Après plusieurs années de recherche, Eric McCutcheon a fini par dénicher la maison de style mid-century qui lui convenait. Il cherchait initialement à Saint-Lambert, mais c’est au hasard d’un passage à Chambly qu’il a vu des demeures dans cet esprit-là.

«Le soir même, j’ai fouillé sur internet et j’ai trouvé rapidement. C’était une maison d’architecte. Il y avait quand même des choses à modifier, comme les toutes petites fenêtres, qui ne permettaient pas de voir dehors, et les pièces cloisonnées. Comme il n’y avait pas de garage, j’en ai ajouté un ainsi qu’une pièce au-dessus», nous apprend-il.

De 2400 pi2 à l’origine, la surface de la résidence est passée à 3000 pi2, sans compter le garage. Côté style, Eric aime ce qui est durable et les looks un peu commerciaux. «Je m’éloigne le plus possible de ce qui est à la mode», dit-il. Résultat: un lieu épuré, habité de beaux matériaux et d’éléments aux lignes simples.

Le propriétaire a redessiné l’espace et a abattu les cloisons pour créer une aire ouverte. Le bureau est séparé virtuellement de la cuisine par des lames de bois verticales qui dynamisent l’espace sans l’étouffer. «Si on revend un jour et que les acheteurs veulent fermer les pièces comme avant, ce sera facile à faire», dit Eric. Tout est noir, miel et blanc dans la maison, et l’omniprésence du chêne blanc réchauffe l’atmosphère.

 

Aménagement le propriétaire • Sculpture en bois réalisée par le propriétaire

 

 

Un canapé modulaire domine l’espace. «On peut bouger les sièges comme on veut, c’est pratique», souligne Eric. Hormis la berceuse jaune, les seules touches de couleurs vives proviennent des tableaux de la peintre Fanny Rice, qui est la conjointe d’Eric. Une toile surdimensionnée meublera d’ailleurs bientôt le mur faisant face au miroir. Le paysage fait partie du décor grâce à la baie vitrée qui remplace deux anciennes fenêtres minuscules.

 

Canapé Maison Corbeil • Berceuse jaune et table basse Mobilia • Tableau Morphée Fanny Rice, artiste peintre • Lampadaire Lambert & Fils • Table d’appoint ronde West Elm • Vase Anthropologie

 

 

Conception et réalisation des armoires au fini bois laqué mat Îlot Design • Comptoir en acier et peinture cuite en usine les propriétaires (conception); Soudure Patrice Côté (réalisation) • Évier Ciot • Vases Anthropologie

 

 

«On voulait une pièce monochrome. Comme matière principale, on a choisi le métal pour sa polyvalence. Avec lui, il est facile de créer des structures minces et épurées. Le dosseret est assorti au comptoir, car je n’aime pas les carreaux. Je trouve qu’ils suivent les modes. Je préfère qu’on ne puisse pas mettre de date sur un intérieur, afin qu’il ait toujours l’air actuel. Et puis, j’adore ça, quand la cuisine n’a pas l’air d’une cuisine», ajoute Eric McCutcheon.

 

Table de cuisson JC Perreault 

 

 

Quand Eric a acheté la maison, une cheminée fermait la salle à manger. «Il y avait tout juste assez de place pour une table de quatre personnes. En supprimant le foyer, on a pu mettre une plus longue table et on a créé une grande ouverture sur la cour arrière.» Le plafond légèrement en pente, à l’instar de celui du salon, fait partie des éléments volumétriques qui ont séduit le propriétaire dès qu’il a visité les lieux.

 

Table Artemano • Chaises Maison Corbeil • Suspension Lambert & Fils • Jardinière en laine réalisée par la belle-mère du propriétaire

 

 

Aérien, le nouvel escalier au limon de métal noir et aux marches de chêne blanc est équipé d’un garde-corps composé de câbles d’acier quasiment imperceptibles. Chacun d’entre eux est vissé dans le plancher de béton du sous-sol et s’élève sur 50 pi, soit jusqu’au plafond du deuxième étage.

«Les câbles étaient nécessaires pour une question de sécurité, sinon, je n’aurais rien mis», explique Eric. Au sol, l’ardoise délimite l’entrée; un choix que regrette le propriétaire: «J’aurais dû mettre du bois, comme partout, et encastrer un tapis dans le sol, devant la porte, comme dans les espaces commerciaux.»

 

Escalier le propriétaire (conception) Soudure Patrice Côté (réalisation) • Tableau Hourglass Fanny Rice, artiste peintre

 

 

Eric a voulu rendre hommage au premier propriétaire des lieux qui avait fait encadrer les anciens plans d’architecte de la maison. Ils sont mis en valeur sur le mur ébène. Cette teinte est d’ailleurs utilisée également sur le plafond, ce qui crée une atmosphère feutrée et enveloppante.

 

Escalier le propriétaire (conception); Soudure Patrice Côté (réalisation) • Tableau Fanny Rice, artiste peintre

 

 

Lit en bois, porte coulissante (réalisée avec du bois récupéré de la façade de l’agrandissement conçus et fabriqués par les propriétaires • Literie Ikea • Coussin Anthropologie 

 

 

Aménagée dans l’agrandissement situé au-dessus du garage, la chambre de Fanny et Eric est vaste, et son plafond, très haut d’un côté. Ils ont donc opté pour un lit à baldaquin à structure de cèdre brut, parce qu’il comble le volume et réchauffe l’espace. L’ambiance est quasi monacale, mais le bois flotté au sol, la pagaie et la porte coulissante en bois meublent suffisamment la pièce.

 

Étagère face au lit, conçus et fabriqués par les propriétaires • Plat en bois HomeSense

 

 

Dans cette chambre d’amis simplissime et confortable, il suffit de changer la literie, les coussins ou la toile pour créer un autre style. Discret, le fauteuil transparent fait office de table de chevet.

 

Lit Mobilia • Literie West Elm • Fauteuil Louis Ghost Mariette Clermont • Tableau Luna Bay Fanny Rice, artiste peintre

 

 

Cette salle de bains est attenante à la chambre de Fanny et Eric. «Elle n’est pas très grande, mais il y a une douche et une baignoire. J’ai d’ailleurs dû enlever un garde-robe pour ajouter la baignoire», explique le propriétaire.

Dans un même souci d’harmonie que pour le reste de la maison, Eric a recouvert la façade du meuble-lavabo de placage de chêne blanc et a choisi un cadre à fond beige, comme celui des plans exposés dans le bureau, pour mettre en valeur le motif de corail noir.

 

Meuble-lavabo modèle basique modifié par le propriétaire • Robinetterie Rubi

 

 

Vous aimez ce décor? On a trouvé des meubles et des accessoires pour en reproduire l’ambiance!

 

 

  • Lampadaire Cliff Sol, 1715 $ (le prix varie selon les finis), Lambert & Fils
  • Canapé modulaire en tissu, 2199 $, Mobilia
  • Fauteuil berçant Bennet, 399 $, Structube
  • Coussin en coton de Floor 9, 16 po x 16 po, 104,99 $, wayfair.ca
  • Table basse en métal Mill, 449 $, CB2

 

PHOTOS | Drew Hadley - STYLISME | Carolina Auz

 

|