Vous êtes ici

Un chouette logement au sous-sol

Un chouette logement au sous-sol
© TVA Publications | Mario Dubreuil
|

​Aménagé par le designer d’intérieur Jacques Lirette, cet appartement situé dans un sous-sol offre désormais lumière, fraîcheur et rangements sur mesure. Gageons qu’il fait déjà un locataire heureux!

DÉCOUVREZ TOUS LES AVANT-APRÈS

On a privilégié l’unité de couleur pour les murs et le plafond dans l’espace décloisonné qui loge désormais cuisine et coin repas.

Le sous-sol de cette maison construite au milieu du siècle dernier comprenait deux chambres à coucher.

Lors des rénovations, on a transformé l’espace pour en faire un petit logement formé d’une chambre et d’une aire ouverte englobant cuisine, salle à manger et séjour. La partie restante a été récupérée par la propriétaire, qui habite au rez-de-chaussée.

 

Avant

 

En entrant dans l’appartement, on peut embrasser tout l’espace d’un regard. Cette nouvelle perspective en enfilade crée un effet de grandeur et d’unité.

Pour renforcer cette impression, on a opté pour un seul revêtement de sol – un plancher flottant imitant le cerisier –  et une seule couleur pour tous les murs, le blanc.

L’évier et la cuisinière sont demeurés aux mêmes endroits. On a éliminé la presqu’île qui refermait l’espace et encastré le frigo dans un module d’armoires.

Gain d'espace

On reconnaît la signature du designer Jacques Lirette: des tonalités claires, un éclairage encastré efficace et des rangements intégrés à l’architecture qui permettent de réduire au minimum le mobilier.

Les zones de circulation sont bien dégagées et l’appartement est pourvu de tout le nécessaire pour se détendre, travailler, préparer un bon repas et le partager entre amis. Dans le coin repas, une tablette d’un beau volume se rattache aux armoires de la cuisine.

À la place du mur qui isolait la cuisine, on a préféré installer un plan de travail sous lequel les armoires ne s’embarrassent pas de portes.

Laveuse et sécheuse superposées sont dissimulées dans un placard. À l’exception de la causeuse du salon, tout le mobilier a été glané dans les brocantes et les ventes-débarras. Le résultat est chaleureux, jeune, sans prétention.

Astuce du designer : Pour le designer Jacques Lirette, la règle d’or dans l’aménagement d’un sous-sol: faire oublier le manque de lumière naturelle par l’entremise d’un bon plan d’éclairage avec des luminaires munis de gradateurs.

 

Dans la zone repas, une jolie table ronde en bois et quatre copies de la chaise tulipe du designer Eero Saarinen.

|